1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France: Avec le confinement, la mortalité routière en baisse de près de 40%
Reuters11/04/2020 à 15:23

FRANCE: AVEC LE CONFINEMENT, LA MORTALITÉ ROUTIÈRE EN BAISSE DE PRÈS DE 40%

PARIS (Reuters) - Le nombre de morts sur les routes en mars en France métropolitaine a baissé de près de 40% au mois de mars par rapport à mars 2019 dans le contexte du confinement obligatoire instauré pour tenter de freiner l'épidémie de coronavirus, a annoncé samedi la sécurité routière.

"En mars 2020 en France métropolitaine, selon les estimations de l'Observatoire national interministériel à la sécurité routière (ONISR), 154 personnes sont décédées sur les routes, contre 255 en mars 2019, soit 101 personnes tuées en moins (- 39,6%)", peut-on lire dans un communiqué.

Le nombre d'accidents corporels a quant à lui baissé de 43,2% pour s'établir à 2.443 contre 4 298 en mars 2019, des baisses à inscrire dans le contexte du confinement qui a "bien évidement fortement réduit l'ensemble des déplacements", estime la sécurité routière.

Pour autant, les forces de l'ordre et les radars ont sur la même période constaté "un nombre inquiétant de grands excès de vitesse", supérieurs à 50 km/h au-delà de la vitesse autorisée, ajoute-t-elle.

Le confinement obligatoire a été instauré le 17 mars dernier en France pour tenter de contenir la progression de l'épidémie du coronavirus qui a fait selon le dernier bilan officiel plus de 13.000 morts. Il a été prolongé une première fois jusqu'au 15 avril et le sera de nouveau pour une durée encore non précisée.

(Marine Pennetier)

42 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7163258
    14 avril11:50

    "La démonstration est faite que ce n'est pas la vitesse qui est la cause des accidents mais la densité de circulation." ben non c'est surtout la conjonction des deux qui est accidentogène ....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer