Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Finances publiques : la "côte d'alerte" est atteinte, prévient Bruno Le Maire
information fournie par Boursorama avec Media Services27/06/2022 à 09:43

Dans la lignée de son homologue des comptes publics Gabriel Attal, le ministre de l'Economie a insisté sur la rigueur budgétaire dont devra faire preuve l'Etat pour tenir son objectif du retour à l'équilibre d'ici 2027.

Bruno Le Maire, à Paris, le 15 juin 2022 ( AFP / BERTRAND GUAY )

Bruno Le Maire, à Paris, le 15 juin 2022 ( AFP / BERTRAND GUAY )

"Ne laissons pas croire aux Français qu'on peut dépenser tant et plus indéfiniment". A l'occasion d'un entretien à l'antenne de RMC/BFMTV , Bruno Le Maire a mis en garde quant au niveau de la dette publique en France, qui a encore progressé au 1er trimestre pour atteindre 114,5% du PIB.

Décider dans un "cadre financier responsable"

Interrogé sur les mesures du gouvernement face à l'inflation, le ministre a défendu des mesures ciblées, ainsi que le changement de cap après des années de "quoi qu'il en coûte". "Tout n'est pas possible ! Nous avons atteint la cote d'alerte sur les finances publiques. Ma responsabilité est de revenir à des finances publiques équilibrée d'ici 2027", a t-il lancé, lundi 27 juin au moment où l'exécutif cherche un compromis avec l'opposition pour son projet de loi sur le pouvoir d'achat.

Indice des prix à la consommation (glissement annuel en %) de mai 2017 à mai 2022 ( AFP /  )

Indice des prix à la consommation (glissement annuel en %) de mai 2017 à mai 2022 ( AFP / )

"Les conditions de financement ont changé" et qu'aujourd'hui la France emprunte "à plus de 2%" pour financer les dépenses publiques, quand elle le faisait encore récemment à taux négatif ou très faibles.

"Nous avons fait le quoi qu'il en coûte mais désormais, nous devons nous mettre dans un cadre financier responsable . C'est pas le grand n'importe quoi. Il faut décider dans un "cadre" qui est celui des finances publiques.

38 commentaires

  • 27 juin15:53

    l'inflation est un avantage pour la dette