Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fillon promet à Nice une immigration de "strict minimum"

Reuters11/01/2017 à 21:29

FILLON PROMET UNE IMMIGRATION DE "STRICT MINIMUM"

par Matthias Galante

NICE (Reuters) - François Fillon a promis mercredi de reprendre, s'il est élu président de la République, le contrôle de l'immigration pour la réduire "au strict minimum" dans une France qui n'est selon lui ni une "mosaïque" ni un "territoire sans limite".

Depuis Nice, ville frappée par un attentat au camion bélier qui a fait 86 morts le 14 juillet dernier, le candidat de la droite et du centre pour l'élection de 2017 a par ailleurs déclaré qu'il aurait "besoin" des musulmans de France "pour faire le ménage contre ceux qui instrumentalisent leur foi".

"L'unité nationale commande une autre politique de l'immigration", a déclaré le favori des sondages devant environ 2.000 personnes réunies à l'Acropolis de Nice.

"La France est généreuse mais elle n'est pas une mosaïque et un territoire sans limite ; c'est une Nation, en droit de choisir qui peut la rejoindre, en droit aussi d'exiger des étrangers qu'ils se plient à ses règles, à ses coutumes et à ses lois", a-t-il ajouté sous des applaudissements mesurés.

"La France doit non seulement lutter contre l'immigration illégale mais elle doit aussi réduire son immigration légale au strict minimum."

François Fillon a de nouveau plaidé pour des quotas de migrants adoptés chaque année par le Parlement en fonction des besoin économiques et des capacités d'intégration du pays.

"Si, pour assurer cette politique, il faut réviser la Constitution mais aussi faire bouger les lignes de l'interprétation que la Cour européenne des droits de l'Homme donne de la Convention européenne des droits de l'Homme, eh bien je prendrai mes responsabilités", a-t-il dit.

"ASSUMEZ ET RIPOSTEZ"

Le candidat de la droite s'est par ailleurs dit favorable à la suppression de l'aide médicale d'Etat, qu'il veut remplacer par la seule prise en charge des urgences médicales et des maladies infectieuses, et pour une augmentation de la durée de résidence nécessaire pour devenir Français.

L'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a également appelé de ses voeux une refondation du système de l'asile, pour mettre fin à certains "abus", et défendu une forte augmentation de la durée possible de rétention administrative des étrangers en situation illégale, pour la porter de 45 à 180 jours.

Il a toutefois rejeté l'idée, défendue par la candidate du Front national Marine Le Pen, de limiter le droit de scolarisation des enfants d'immigrés clandestins. "Je ne crois pas (cette mesure) moralement possible", a-t-il dit. "Les enfants ne sont pas responsables."

François Fillon a indiqué qu'il souhaitait conditionner l'aide au développement accordée par la France à la coopération des pays d'origine à sa politique d'immigration, notamment en ce qui concerne les retours des sans-papiers.

Ses propositions en matière d'immigration ont déjà été critiquées pour leur radicalité par la gauche, à l'instar de ses mesures économiques.

"On vous accuse de vouloir redresser la France de façon radicale", a-t-il lancé. "Assumez et ripostez parce que c'est vous qui avez raison, parce que la situation réclame du courage."

(édité par Chine Labbé)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.