1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Feu vert des députés pour l'expérimentation de "salles de shoot"

Reuters08/04/2015 à 01:19

FEU VERT DES DÉPUTÉS À L'EXPÉRIMENTATION DES "SALLES DE SHOOT"

PARIS (Reuters) - Les députés français ont donné mardi leur feu vert à l'expérimentation de salles "de consommation à moindre risque" (SCMR) plus communément appelées "salles de shoot", malgré l'hostilité de l'opposition.

Ces salles seront gérées par les professionnels des centres d'accueil et d'accompagnement à la réduction des risques chez les usagers de drogue où est autorisée la consommation des substances illicites sous la supervision d'une équipe pluridisciplinaire.

Le texte autorise une expérimentation d'une durée de six ans à compter de l'ouverture de la première salle. Selon un rapport de l'Assemblée nationale, trois salles pourraient ouvrir à terme.

L'UMP Yannick Moreau, auteur d'une proposition de loi interdisant l'ouverture de toute "salle de shoot" signée par 105 de ses collègues, a affirmé que cette expérimentation serait "un très mauvais signal de banalisation de la drogue à l'intention de la jeunesse".

Pour la ministre de la Santé, Marisol Touraine, l'objectif "n'est pas de banaliser, de faciliter la consommation de drogue mais de prendre en compte des situations qui existent, qu'on les supporte ou pas, qu'on les voie ou pas". Selon elle, on compte en France plus de 80.000 usagers de drogue par voie intraveineuse et 100 morts par overdose chaque année.

L'examen en première lecture par les députés du projet de loi de modernisation du système de santé qui prévoit cette expérimentation, commencé mardi dernier, se poursuivra toute la semaine, l'Assemblée devant se prononcer le 14 avril par un vote solennel sur l'ensemble du texte.

(Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M3435004
    08 avril10:11

    Sans que personne ne fasse mine d'y prendre garde, de TRÈS VIOLENTES COMMOTIONS attendent la société Française. Ce n'est plus qu'une question de mois. Un rien mettra le feu aux poudres fera tout exploser.

    Signaler un abus

  • M3435004
    08 avril10:09

    Le bilan des socialistes est SOMBRE, et TRISTE. Cette législature restera comme une tâche et un moment de décomposition avancée de la société française.

    Signaler un abus

  • mark92
    08 avril02:09

    Oui mais surtout à coté de chez eux. Dans le séjour si possible. Ou dans la chambre des enfants ?? . Et dire qu'on paie des impôts pour les nourire, loger.. Merci tobirat (ministre à vie l'ancienne canaque), mosco (24 000€/mois) et Cie...Pas belle la vie en France ???

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer