Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fabius contraint de clarifier la position française sur la Syrie

Reuters27/11/2015 à 18:08

LAURENT FABIUS CLARIFIE LA POSITION FRANÇAISE AVEC L'ARMÉE SYRIENNE

par John Irish

PARIS (Reuters) - Laurent Fabius a été contraint vendredi de clarifier la position française quant à une éventuelle coopération avec les forces syriennes dans la lutte contre l'Etat islamique, après des déclarations ambiguës perçues comme une volte-face de Paris.

"La coopération de toutes les forces syriennes, y compris de l’armée syrienne, contre Daech est évidemment souhaitable mais, comme je l’ai dit avec constance, elle ne sera envisageable que dans le cadre d’une transition politique crédible", écrit le chef de la diplomatie française dans un communiqué. "C'est l'objectif que nous poursuivons avec détermination."

"La coopération de tous contre Daech est notre principal objectif", ajoute-t-il. "C’est le sens des démarches diplomatiques entreprises depuis les attentats de Paris".

Dans la matinée, il avait évoqué sur RTL une possible alliance avec l'armée syrienne dans la lutte contre l'organisation djihadiste, qui a revendiqué les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis.

"Les forces au sol ne peuvent pas être les nôtres parce que ce serait complètement contre-productif", avait-il dit. "Mais des forces au sol doivent être à la fois des forces syriennes de l'Armée libre, des forces arabes et pourquoi pas des forces du régime (syrien) et des Kurdes, également."

Ses propos ont été assimilés à un revirement de la France, jusque-là farouchement opposée à toute coopération avec le régime du président Bachar al Assad dont elle continue de réclamer le départ.

Le ministre syrien des Affaires étrangères s'est notamment félicité des propos tenus par son homologue.

"Si Fabius compte vraiment coopérer avec l'armée syrienne et avec les forces au sol qui combattent Daech, nous en sommes ravis, mais cela suppose un changement fondamental" de la politique de la France à l'égard de Damas, a déclaré Walid al Moualem, lors d'une conférence de presse organisée à Moscou.

DIVERGENCE PERSISTANTE AVEC MOSCOU SUR ASSAD

Cette confusion autour des déclarations de Laurent Fabius survient au lendemain d'une rencontre entre François Hollande et Vladimir Poutine à Moscou consacrée à la lutte contre l'Etat islamique.

Les deux présidents ont affirmé leur souhait commun d'intensifier les échanges de renseignements pour être plus efficaces dans leurs frappes contre cette organisation en Syrie et de préserver les groupes armés locaux qui la combattent.

"Il y a un point sur lequel, maintenant, je pense que tout le monde est d'accord, c'est l'objectif de neutraliser, d'éradiquer Daech (acronyme arabe de l'EI)", a dit Laurent Fabius sur RTL. "Là je pense que ça a progressé, notamment dans la conversation avec M. Poutine."

Le président russe "nous a même demandé d'établir une carte des forces qui ne sont pas terroristes et qui combattent Daech et il s'est engagé, dès lors que nous lui fournissons cette carte, ce que nous allons faire, à ne pas (les) bombarder", a-t-il précisé.

La question du départ de Bachar al Assad reste toutefois un point de divergence entre la France et la Russie.

"Pour nous (...) c'est une question d'efficacité", a déclaré Laurent Fabius. "Nous ne disons pas que cela doit intervenir dès le début, aujourd'hui, mais nous disons que, à la fin (...), M. Bachar ne peut pas être l'avenir de son peuple."

(avec Marine Pennetier et Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.