1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Exit le "french-bashing", le chef du Pentagone salue l'armée française
Le Point25/04/2017 à 16:58

Oubliée, la mode du "french-bashing" (moquerie contre la France), qui perdurait à Washington depuis 2003 et la décision de Jacques Chirac de ne pas participer à l'intervention en Irak. Le secrétaire américain à la Défense, l'ex-général James Mattis, a publiquement salué lundi l'action de l'armée française contre les groupes armés terroristes. "Les Français sont de très bons partenaires dans ce combat", a-t-il expliqué. "Ils s'engagent vigoureusement dans la région, et sont très dynamiques dans chaque bataille", a-t-il ajouté au cours d'une visite à Djibouti, où les États-Unis comme la France disposent d'une base permanente.

"Je ne doute pas que les Français vont continuer à prendre leurs propres décisions en fonction de leurs propres intérêts, et que les terroristes ne vont pas apprécier ces décisions", a-t-il aussi lancé. Un appel à peine déguisé, alors que l'un des finalistes de la présidentielle française, Marine Le Pen, a manifesté plusieurs fois son hostilité à l'Otan et "son obsession anti-russe", et plaidé pour définir "strictement les critères d'engagements de l'armée française", en clair réduire drastiquement les opérations extérieures.

Coopération vitale pour Barkhane

Cette intervention de James Mattis peut paraître insignifiante, mais sa rareté lui donne une valeur symbolique forte. Si la coopération entre militaires américains et français se passe globalement bien,...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • padamalg
    25 avril17:13

    La seule bonne décision de Chirac: ne pas suivre les Ricains dans leur guerre en Irak en 2003 !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer