Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

En Polynésie, Hollande reconnaît l'impact des essais nucléaires

Reuters23/02/2016 à 07:30

FRANÇOIS HOLLANDE RECONNAÎT LES CONSÉQUENCES DES ESSAIS NUCLÉAIRES EN POLYNÉSIE FRANÇAISE

PAPEETE, Polynésie française (Reuters) - François Hollande a déclaré lundi reconnaître les "conséquences" environnementales et sanitaires des essais nucléaires menés pendant 30 ans en Polynésie française, sans pour autant demander "pardon" comme certains l'avaient souhaité.

Dans un discours très attendu prononcé lundi à la mi-journée à la présidence de la Polynésie française, à Papeete, le président de la République a dit reconnaître que les essais nucléaires menés par la France entre 1966 et 1996 en Polynésie française, notamment au niveau des atolls de Mururoa et Fangataufa, "ont eu un impact environnemental, provoqué des conséquences sanitaires (...)".

Les habitants de Polynésie françaises considèrent que les essais sont responsables d'un certain nombre de cancers dans l'archipel.

"Le traitement des demandes des victimes des essais nucléaires sera revu", a ajouté le chef de l'Etat, en disant vouloir "tourner la page du nucléaire".

Les autorités de l'archipel se plaignent de la lenteur de l'application de la loi Morin du 5 janvier 2010 destinée à indemniser les Polynésiens ayant des problèmes de santé dus aux essais nucléaires.

"IL FAUT DES ACTES FORTS"

Selon le réseau Sortir du nucléaire, seules 19 personnes, dont à peine cinq Polynésiens, ont pu bénéficier d'une indemnisation à ce jour.

En ce qui concerne les conséquences environnementales des essais, "des missions destinées à mesurer les conséquences radiologiques et psychochimiques sur les atolls et les lagons (de Mururoa et de Fangataufa) seront poursuivies et amplifiées", a déclaré François Hollande.

Il a également annoncé le déblocage d'un crédit de 5,86 millions d'euros au bénéfice du service oncologie du centre hospitalier territorial, service au sein duquel il a dit souhaiter l'emploi de trois médecins à plein temps.

Enfin, ce qu'il est convenu d'appeler "la dette du nucléaire", une dotation qui vise à compenser la perte d'activité économique engendrée par la fin des essais nucléaires en 1996, devrait être "sanctuarisée" et son montant sera porté à 90 millions d'euros.

François Hollande n'a pas été jusqu'à demander "pardon" comme l'auraient souhaité certains, et notamment le père Auguste, président de l'Association 193 (chiffre correspondant au nombre d'essais menés par la France à Mururoa et Fangataufa).

Le président de l'association "Moruroa e Tatou", Roland Oldham, s'est montré prudent sur les annonces du chef de l'Etat.

"Nous attendons des changements dans les faits. Pour le nucléaire, nous voulons une vraie révision de la loi Morin ! Sarkozy a lui aussi, a reconnu la nocivité du nucléaire, et pourtant, aujourd'hui, toujours rien. Les discours sont beaux, mais il faut des actes forts maintenant."

(Daniel Pardon, avec Elizabeth Pineau à Paris, édité par Danielle Rouquié)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.