1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Éducation : la bataille des « 60 000 » fait rage
Le Point03/09/2015 à 06:18

Ç'avait été l'une des seules propositions chiffrées du candidat Hollande. Ç'avait été aussi, dès 2011, une source d'ennuis considérable. 60 000 postes de plus dans l'éducation d'ici 2017 ? Comment, avec quel financement ? À mi-mandat, et en pleine rentrée, la guerre des chiffres reprend. Dimanche, le fondateur du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon accusait la ministre de l'Éducation nationale de « mensonge », d' « enfumage » : « 4 000 » postes à peine ont été créés, les autres « étant des stagiaires qui (...) ne passent qu'un tiers de leur temps devant les élèves ».

Réplique de Najat Vallaud-Belkacem lundi, sur l'antenne de France Inter : la moitié des postes promis a bien été créée, les stagiaires sont des apprentis enseignants, qui ont vocation à être titularisés au terme de leur année de formation. Mardi, jour de rentrée scolaire, François Hollande enfonce le clou : « Depuis 2012, plus de 35 200 postes supplémentaires ont été créés, il y en aura bien 60 000 de plus à la fin 2017. »

Qu'en est-il ? Notons, d'abord, que sur les « 60 000 » postes annoncés, seuls 54 000 reviennent à l'Éducation nationale, les autres étant dévolus à l'Enseignement supérieur et aux lycées agricoles. Sur ces 54 000, 48 000 sont des postes de professeur, les 6 000 autres étant ceux de personnels non enseignants (CPE, principaux, etc.). Le ministère affiche à la rentrée des chiffres prometteurs : 31 600 postes déjà...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer