Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Edouard Philippe en appelle à une "majorité de progrès"

Reuters20/05/2017 à 13:08

PHILIPPE APPELLE UNE "MAJORITÉ DE PROGRÈS"

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre Edouard Philippe a lancé samedi un appel à la constitution d'une "majorité de progrès" à l'occasion d'un déplacement au Havre, où il a fait ses adieux de maire pour pouvoir se consacrer entièrement à sa tâche à Matignon.

Issu du parti Les Républicains (LR), il incarne avec les ministres de l'Economie et du Budget, Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, l'élargissement du gouvernement vers la droite voulu par Emmanuel Macron.

Edouard Philippe a dit à des journalistes être dans une relation de "confiance très forte" avec le chef de l'Etat "et avec tous ceux qui ont décidé de le rejoindre (...) pour faire en sorte que la France sorte d'un clivage partisan un peu ancien qui ne correspond plus à la réalité".

Il s'agit désormais, a-t-il ajouté, d'aller "vers une majorité de progrès, qui rassemble des hommes et des femmes venus d'horizons politiques et professionnels extrêmement différents", avec en commun l'idée "qu'on peut se saisir de ce moment historique pour faire avancer le pays".

Au premier tour des élections législatives, le 11 juin prochain, le mouvement du chef de l'Etat, la République en marche, présentera 526 candidats sous son étiquette, dont plus de la moitié issus de la société civile et environ 80 proposés par le MoDem, le parti centriste du garde des Sceaux, François Bayrou.

Il ne présente en revanche pas de candidat dans une trentaine de circonscriptions, face à des personnalités de gauche ou de droite qui ont fait savoir qu'elles soutiendraient le gouvernement sans pour autant endosser l'étiquette LREM.

PASSAGE DE TÉMOIN AU HAVRE

LREM est donnée nettement en tête en voix et en sièges dans les projections effectuées par les instituts de sondage mais l'incertitude demeure sur la capacité du mouvement à obtenir la majorité absolue à l'Assemblée nationale.

Les dirigeants de LR misent pour leur part sur une victoire aux législatives pour imposer une cohabitation à Emmanuel Macron, ou au moins sur la constitution d'un groupe assez puissant à l'Assemblée pour peser sur sa politique.

Ils considèrent par ailleurs qu'Edouard Philippe, Bruno Le Maire et Gérald Darmanin ont de facto quitté LR.

Le Premier ministre, 46 ans, qui était maire du Havre depuis 2010, a fait samedi une tournée des adieux dans sa ville.

"Je passe le témoin, parce que la tâche dont m'a chargé le président exige de s'y consacrer à temps plein", a-t-il expliqué à des journalistes. "Donc c'est à la fois sans hésitation mais avec un sérieux pincement au coeur que j'abandonne mon mandat. Mon mandat de maire mais pas ma ville, d'abord parce que c'est la mienne et parce que c'est mon havre de paix", a ajouté Edouard Philippe, qui restera conseiller municipal.

Il a souligné que c'était au conseil municipal de désigner son successeur mais a laissé entendre que son premier adjoint depuis 2014, Luc Lemonnier (LR), était son favori. "Il m'a accompagné dans toutes les décisions importantes qui ont été prises au Havre. Il a toutes les qualités pour devenir un excellent maire", a-t-il déclaré.

(Emmanuel Jarry, édité par Henri-Pierre André)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.