Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Djebbari confirme qu'Air France envisage de supprimer 7.600 postes
Reuters01/07/2020 à 10:28

DJEBBARI CONFIRME QU'AIR FRANCE ENVISAGE DE SUPPRIMER 7.600 POSTES

PARIS (Reuters) - Air France prévoit de supprimer près de 7.600 postes, dont un millier dans sa filiale régionale Hop!, a confirmé mercredi le secrétaire d'Etat chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

Interrogé sur BFMTV et RMC à propos de ces chiffres révélés mardi par des sources syndicales, Jean-Baptiste Djebbari a déclaré qu'il s'agissait effectivement des "chiffres qui ont été évoqués hier en comité d'entreprise extraordinaire", en ajoutant que l'ampleur de cette restructuration envisagée d'ici 2022 dépendrait "beaucoup à la fois des dispositifs d'entreprise et de la reprise du trafic".

"Nous avons demandé à la direction d'Air France d'avoir le moins de départs contraints possibles, d'avoir recours évidemment là aussi aux départs volontaires", a-t-il souligné.

Ce plan de restructuration a été annoncé alors qu'Air France a obtenu fin avril une aide de sept milliards d'euros de la part de l'Etat français pour faire face à la quasi-paralysie du trafic aérien mondial provoquée par la pandémie liée au nouveau coronavirus.

"Ce n'est pas sept milliards, comme je l'ai entendu, pour payer des plans sociaux, c'est sept milliards pour pouvoir survivre, pour pouvoir payer les salaires à la fin du mois (...) parce que c'est nécessaire", a déclaré Jean-Baptiste Djebbari en réponse aux critiques, en soulignant que "chaque mois, Air France perd des centaines de millions d'euros actuellement".

La restructuration prévue du réseau court-courrier en contrepartie de ce soutien gouvernemental, avec l'abandon des vols intérieurs pour lesquels il existe une solution alternative ferroviaire de moins de 2h30 afin de réduire les émissions de CO2, va par ailleurs automatiquement se solder par la fermeture de sites de maintenance régionaux, a-t-il concédé.

Avec la "contraction de 40% du réseau domestique" programmée, "il y aura trop de sites pour faire la maintenance de façon rationnelle sur le plan économique", a dit Jean-Baptiste Djebbari.

Le secrétaire d'Etat a cependant refusé de préciser quels sites pourraient être concernés, en soulignant que "les choses vont s'organiser maintenant territorialement (...) en lien avec les syndicats, en lien avec les régions".

(Myriam Rivet, édité par Bertrand Boucey)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Marsu08fr
    01 juillet14:23

    Il va falloir relire avec attention les carnets de voyages de Marco Polo, pour voir comment aller en Orient à cheval ou à pied !!! Voila un futur écologique qui , il faut bien le dire m'intéresse moins !!! Les massages thaïlandais deviendront vraiment un luxe !!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer