1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Deux détenus mis en examen pour projet d'attentat

Reuters09/10/2017 à 23:13

DEUX DÉTENUS MIS EN EXAMEN POUR PROJET D'ATTENTAT

PARIS (Reuters) - Deux détenus de la prison de Fresnes ont été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle, a-t-on confirmé lundi soir de source judiciaire.

Ils ont été extraits de cellule, placés pendant quatre jours en garde à vue à la DGSI, mis en examen puis de nouveau écroués en détention provisoire dans ce cadre.

De source judiciaire, on indique qu'ils fomentaient de commettre des attentats à l'extérieur de la prison puisqu'ils devaient sortir l'un et l'autre dans les jours à venir.

Tous deux étaient incarcérés pour des faits de droit commun - braquage, violences, vols - mais étaient connus en prison pour leur radicalisation.

La chaîne LCI a indiqué que parmi les cibles envisagées par les deux hommes figuraient des surveillants de prison et des policiers. De source proche de l'enquête, on estime toutefois que les cibles envisagées étaient plus larges que celles évoquées par LCI, même si le projet était à ce stade peu abouti.

On confirme de source judiciaire que les deux hommes étaient en contact téléphonique avec d'autres détenus radicalisés incarcérés dans d'autres établissements pénitentaires.

(Service France, édité par Eric Faye)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jackie
    10 octobre08:18

    loi du Tallion oeil pour oeil, dents pour dents, pas vu, pas prit, nous attendons quoi !!!!!!!!!

    Signaler un abus

  • chtipio2
    10 octobre07:06

    imaginez !!meme en taule ... ils sont capables de tenter ....et nos chers sdf (comme le dit aiki) n'ont rien .... on donne tout à ceux qui arrivent !rien au gaulois !

    Signaler un abus

  • aiki41
    10 octobre05:54

    le bien être, paspil, le bien être. Il faut pour tous ces délinquants et ceux qui les soutiennent un bien être que nos sans abris envieraient. Un petit exemple, la mère de Mohamed Mérah a obtenu en priorité un logement social afin de pouvoir se rapprocher de son fils Abdelkader, alors incarcéré à la maison d’arrêt de Villepinte.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer