1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Des manifestants à l'université d'été du Medef

Reuters30/08/2017 à 16:10

DES MANIFESTANTS À L'UNIVERSITÉ D'ÉTÉ DU MEDEF

JOUY-EN-JOSAS, Yvelines (Reuters) - Quelques centaines de personnes ont manifesté mercredi à Jouy-en-Josas (Yvelines) où se tient l'université d'été du Medef pour dénoncer la réforme du Code du travail, à la veille de sa présentation officielle.

Les syndicats Solidaires, CGT, CNT et quelques membres de Force ouvrière - au total près de 300 personnes - ont sorti des drapeaux devant le campus de HEC où a lieu la 19e édition de l'université d'été de l'organisation patronale.

Sur des pancartes, on pouvait lire : "Nos vies valent plus que leurs profits" ou "Loi Travail 2, ordonnances ou pas, on n'en veut pas".

"On pense qu'avec cette journée, on porte un peu le point de départ de ce qu'on espère être un grand mouvement social", a dit à Reuters Eric Beynel, codélégué général de l'Union Solidaires.

Il a jugé "significatif" d'organiser cette mobilisation devant l'université du Medef où se sont rendus une douzaine de membres du gouvernement mardi et mercredi dont les trois locataires de Bercy Bruno Le Maire, Benjamin Griveaux (Economie et Finances) et Gérald Darmanin (Action et Comptes publics).

Le gouvernement doit dévoiler jeudi les cinq ordonnances visant à réformer le Code du travail, mesure phare du quinquennat qui donnera le ton de la rentrée sociale.

Pour l'instant seule la CGT, soutenue par Solidaires, a annoncé une journée d'action le 12 septembre prochain qui sera ponctuée par des grèves et des mobilisations dans les entreprises.

Force ouvrière, qui s'était mobilisée contre la loi Travail dite "loi El Khomri", au printemps 2016 aux côtés de la CGT, a annoncé mercredi qu'elle ne participerait pas à cette journée.

Mais pour Solidaires, tout n'est pas encore joué. "La mobilisation contre la loi Travail (...) l'an dernier, elle est partie d'une manière très forte et très spontanée", a dit Eric Beynel. "Tout ça n'a pas disparu, tout ça existe encore et tout va encore reprendre vie."

Il ajoute que les organisations syndicales ont appris de leurs "échecs" de l'année précédente - le gouvernement ayant fait passer la loi Travail en force malgré les manifestations - et comptent être plus stratégiques cette année.

"On a appris l'importance du blocage réel de l'économie. On a vu que c'était au moment où il y avait des grèves, notamment dans la raffinerie, que le gouvernement a commencé à être un peu moins sûr de lui", a poursuivi le syndicaliste. "Il faut cibler les secteurs-clés."

(Caroline Pailliez, édité par Elizabeth Pineau)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gilles99
    30 août16:46

    +1 à vous deux !!!

    Signaler un abus

  • M7163258
    30 août16:27

    des retraités CGT nostalgiques des manifs!

    Signaler un abus

  • descal
    30 août16:25

    En première ligne on peut observer la fine fleur du syndicalisme , l"ancienne génération de bidochons et la nouvelle avec les cranes rasées , le look change , la doctrine communiste et anti démocratique demeure ! les intérets de qui défendent ils ? ' mis à part ceux du syndicat ) mystère !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.