1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Des dirigeants du Kosovo soupçonnés de purification ethnique et trafic d'organes

Le Point30/07/2014 à 12:14

Le procureur Clint Williamson affirme que des crimes contre l'humanité ont été perpétués par les dirigeants de l'UCK, qui dirigent aujourd'hui le Kosovo.

Les ex-chefs de l'UCK, l'armée de libération du Kosovo, qui sont aujourd'hui à la tête de l'État indépendant du Kosovo, se sont-ils rendus coupables de crimes contre l'humanité ? Oui, répond une commission d'enquête mise sur pieds en septembre 2011 par l'Union européenne, à la suite des allégations de trafic d'organe pendant la guerre du Kosovo, en 1999. Crimes contre l'humanité, crimes de guerre : les charges exposées devant la presse à Bruxelles par le procureur Clint Williamson sont lourdes. Elles concernent deux types d'exactions. Celles qui ont eu le plus grand retentissement médiatique : pendant la guerre, des membres de l'armée populaire de libération du Kosovo, défendant la majorité musulmane contre la minorité orthodoxe serbe, auraient tué des Serbes pour prélever leurs organes et les vendre. Clint Williamson confirme ce qui avait été révélé il y a des années par l'ex-procureur du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), la Suissesse Carla Del Ponte : "Nous avons rassemblé des preuves claires que ces pratiques ont bien eu lieu." Mais il en minore l'ampleur : "Ceci s'est produit à une échelle très limitée. Moins d'une dizaine d'individus." Cela n'en reste pas moins "une pratique horrible, une tragédie terrible, et la petite échelle ne réduit pas la sauvagerie du crime". Purification ethnique organisée Clint Williamson, qui a enquêté sur 800 morts et disparus, affirme aussi que les minorités serbes et roms...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • v.sasoon
    30 juillet10:40

    L'armee ukrainienne fait pareil avec les indépendantistes.

    Signaler un abus

  • v.sasoon
    30 juillet10:38

    "According to our information, the Na****zis of the Kiev Junta are planning to conduct a major terrorist act in the next several days. Or a series of terrorist acts. On the territory of Ukraine".

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer