1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Davos: La police fait usage de gaz lacrymogène pour disperser des manifestants
Reuters23/01/2020 à 08:42

DAVOS: LA POLICE FAIT USAGE DE GAZ LACRYMOGÈNE POUR DISPERSER DES MANIFESTANTS

ZURICH (Reuters) - La police suisse a fait usage mercredi à Zurich de gaz lacrymogène, de canons à eau et tiré des balles en caoutchouc pour disperser des manifestants qui ont allumé des feux d'artifice et jeté des bouteilles dans le cadre d'un rassemblement visant le Forum économique mondial de Davos.

Dans un communiqué diffusé après que les manifestants eurent été dispersés en milieu de soirée, la police de Zurich indique que trois personnes ont été arrêtées, un passant blessé par les feux d'artifice et un policier hospitalisé, sans préciser la nature des blessures de celui-ci.

Plusieurs centaines de personnes ont pris part à la manifestation "Zurich contre le Forum économique mondial", autorisée par les autorités, près du centre de la capitale suisse, située à environ 150 km de Davos.

Certains manifestants ont brandi des pancartes appelant à stopper la crise climatique. Les vitrines de certains commerces ont été vandalisées.

(John Miller; version française Jean Terzian)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • bearnhar
    23 janvier10:13

    Comme quoi il n'y a pas que la police Française qui utilise les lacrymos et les balles en caoutchouc. Vitrines des commerces brisées ? Décidément ces gens n'aiment pas le travail, c'est sur que casser l'outil de travail des autres va enrayer la crise climatique...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer