Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Covid-19 : les médecins face à la peur du vaccin AstraZeneca
Le Point07/04/2021 à 16:27

Des centaines de doses d'AstraZeneca inutilisées, en pleine course au vaccin contre le Covid-19... C'est la désagréable surprise qu'ont vécue plusieurs centres de vaccination dans le Nord pour le week-end de Pâques. À Gravelines, 600 doses n'ont pas trouvé preneur. À Calais, ce sont plus de 500 doses qui sont restées sur les bras des soignants. Elles ont finalement pu être proposées à de nouveaux volontaires mardi 6 avril, mais l'incident est révélateur d'un problème d'image pour le vaccin britannique, qui souffre d'un déficit de confiance grandissant.

« J'ai eu deux désistements sur AstraZeneca ce matin, ils préféraient attendre, regrette une pharmacienne de Clamart (Hauts-de-Seine). Heureusement, d'autres personnes ont pu prendre leur place. » Médecin généraliste à Frontignan (Hérault) et vice-président du syndicat MG France, le Dr Jean-Christophe Calmes est lui aussi confronté à des désistements. « Ça s'est clairement aggravé cette semaine », constate-t-il, soulignant que « le travail d'explication est de plus en plus difficile ». « J'ai eu beaucoup plus de questions qu'avant lors de ma dernière séance de vaccination samedi », reconnaît également le Dr Jean-Christophe Nogrette, médecin généraliste et secrétaire général adjoint de MG France. « Ils arrivent un peu inquiets en posant beaucoup de questions, mais ça s'arrange. »

Vaccin AstraZeneca et cas de thrombose rare, le lien se

... Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer