Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Corsair réduit sa perte, vise un retour à l'équilibre pour l'exercice en cours
information fournie par Boursorama avec AFP 20/06/2024 à 13:24

( AFP / STEPHANE DE SAKUTIN )

( AFP / STEPHANE DE SAKUTIN )

La compagnie aérienne française Corsair a annoncé jeudi avoir réduit sa perte lors de son exercice décalé 2022-2023, et viser un retour à l'équilibre voire un bénéfice pour 2023-2024.

L'exercice 2022-2023 "s'est clôturé avec un résultat de -37 millions d'euros", une "forte progression" par rapport à l'exercice précédent qui s'était soldé par une perte de 114 millions d'euros, a détaillé Corsair dans un communiqué.

Ce résultat "s'explique par une amélioration conséquente de la performance commerciale de la compagnie" qui a enregistré une hausse de 19% du nombre de passagers transportés et de 40% de son chiffre d'affaires sur un an, selon la même source.

Pour l'exercice en cours, qui se terminera le 30 septembre, Corsair a signalé la poursuite d'une "bonne dynamique" avec un chiffre d'affaires ayant "progressé de 15% sur la période d'octobre 2023 à mai 2024, par rapport à la même période de l'exercice précédent".

En conséquence, Corsair a dit attendre "un retour à l'équilibre voire un résultat positif à la clôture de l'exercice 2023-2024".

Cette publication intervient alors que la compagnie attend les conclusions de l'enquête approfondie lancée par la Commission européenne sur sa restructuration, incluant l'abandon par l'Etat français de créances supérieures à 100 millions d'euros.

Corsair avait annoncé en décembre dernier qu'elle avait trouvé de nouveaux financements, sous la forme d'un "apport de fonds propres de 30 millions d'euros de la part de certains de ses actionnaires existants, du département de la Guadeloupe et de la République du Congo". Elle avait précisé que ce projet demeurait conditionné au feu vert de la Commission.

Le transporteur, qui compte un millier de salariés, dispose d'une flotte de neuf appareils long-courrier desservant principalement l'océan Indien, l'Afrique, les Antilles et l'Amérique du Nord depuis Paris et plusieurs métropoles françaises.

La compagnie veut développer davantage sa desserte de l'Afrique avec l'ouverture d'un Paris-Brazzaville envisagée en fin d'année, selon son PDG Pascal de Izaguirre.

Avec 1,41 million de passagers transportés, Corsair pointait en 2023 à la cinquième place des compagnies aériennes françaises derrière Air France, Transavia France, Air Corsica et Air Caraïbes, selon la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC).

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer