Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Coronavirus: La Corée du Sud va tester 200.000 membres d'une secte
Reuters25/02/2020 à 11:56

SEOUL (Reuters) - Plus de 200.000 membres d'une secte soupçonnée d'être à l'origine de la flambée de nouveau coronavirus en Corée du Sud vont subir des tests de dépistage, ont annoncé mardi les autorités sanitaires du pays.

Le nombre de total de cas d'infection s'élève à 977, dont dix cas mortels, et fait de la Corée du Sud l'un des principaux foyers de l'épidémie en dehors de la Chine continentale.

Près de sept cas sur dix sont liés à la secte chrétienne Shincheonji, qui appartient au messie autoproclamé Lee Man-hee, une membre de la secte, baptisée "patient 31" et âgée de 61 ans, ayant été contrôlée positive au nouveau coronavirus après avoir assisté à un service religieux à Daegu, où siège la secte.

On ignore comment cette femme a contracté la maladie.

Les membres de la secte, critiqués pour avoir dans un premier temps refusé de se soumettre à des tests de dépistage, ont été placés en quarantaine par le Centre de contrôle et dépistage des maladies.

Le président sud-coréen Moon Jae-in s'est rendu mardi à Daegu, où il a qualifié la situation de "très grave" et prévenu que la semaine à venir serait capitale pour combattre le virus.

Les autorités ont testé lundi 13.000 personnes et devaient en tester encore 12.500 autres mardi.

Le chef de l'église de Shincheonji a accepté de donner aux autorités les noms de tous les membres de la secte, dont le nombre est évalué par les médias à environ 215.000.

Toutes ces personnes subiront des tests de dépistage dans les plus brefs délais afin de "contenir la propagation du virus et réduire l'inquiétude publique", a déclaré le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

En priorité seront testés d'ici mercredi environ 1.300 membres présentant des symptômes grippaux.

(Hyonhee Shin, Josh Smith, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer