1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Condamné à un an de prison au Népal pour une poignée de dollars !
Le Point03/12/2015 à 18:03

Depuis quelques semaines, la famille Meyssonnier vit un cauchemar. Leur fils Renaud, 27 ans, avait toujours rêvé d'un voyage en sac à dos autour du monde. En mai 2015, l'étudiant en histoire avait bouclé son budget nécessaire à cette entreprise, et quitté le foyer familial de Monistrol-sur-Loire (Haute-Loire) pour vivre l'aventure de sa vie. "Il est parti de la maison, seul, à pied et en utilisant les transports en commun ou le covoiturage vers l'Est, l'Europe, l'Asie en suivant le calendrier qu'il avait prévu", raconte son père René.

Mais, après avoir traversé une dizaine de pays, son rêve s'est brisé net à la frontière entre l'Inde et le Népal, le 17 octobre dernier. Ce jour-là, le jeune homme est arrêté et jeté en prison au motif qu'il possède sur lui de faux billets, ce que conteste son père.

"Des billets de Monopoly"

"Mon fils avait changé 160 dollars dans la rue au Cambodge et il se trouvait en possession de 21 billets d'offrande que les Vietnamiens brûlent en rituel dans l'espace public. En France, on parlerait de billets de Monopoly. Mais les autorités népalaises n'ont rien voulu entendre. Elles ont fait expertiser les coupures et ont condamné notre fils à un an de prison ferme pour détention et usage de fausse monnaie ainsi qu'à une amende de 2 260 dollars qui correspond à la somme trouvée sur lui. Ce jour-là, le sol s'est dérobé sous nos pieds."

Après avoir observé...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer