1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bygmalion: levée de l'immunité du député UMP Philippe Briand
Reuters21/01/2015 à 12:54

L'ASSEMBLÉE LÈVE L'IMMUNITÉ DE PHILIPPE BRIAND DANS LE CADRE DU DOSSIER BYGMALION

PARIS (Reuters) - Le bureau de l'Assemblée nationale a levé mercredi l'immunité du député UMP Philippe Briand, ancien trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, que les juges chargés de l'affaire Bygmalion souhaitent entendre.

"Cette décision fait droit à la requête des juges d'instruction et à la demande de M. Briand lui-même, qui souhaite ainsi pouvoir assurer sa défense", déclare le président de l'Assemblée, Claude Bartolone, dans un communiqué.

Les magistrats chargés du dossier Bygmalion, un système présumé de fausses factures durant la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, ont demandé également la levée de l'immunité du député européen UMP Jérôme Lavrilleux.

Jérôme Lavrilleux, ancien bras droit de Jean-François Copé à la tête de l'UMP et directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, a été entendu en garde à vue en juin dernier, avant que son mandat ne prenne effet.

La procédure de levée d'immunité le concernant est en cours au Parlement européen.

(Emile Picy et Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M2266292
    21 janvier13:15

    Bygmalion les tricheurs en série. Virer tous ces tricheurs.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer