1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brzezi?ski, l'héritage d'un géopolitologue majeur
Le Point14/06/2017 à 09:10

Le 26 mai 2017 s'éteignait l'un des plus grands stratèges de la puissance américaine : Zbigniew Brzezi?ski. Né en 1928 en Pologne, dans une famille noble et catholique, ce fils de diplomate a onze ans lorsque l'invasion soviétique fait des États-Unis sa patrie d'adoption. Professeur de sciences politiques à Harvard, lié au Parti démocrate, il fut le conseiller à la sécurité nationale du président Carter (1977-1981).

Il faut bien comprendre le contexte dans lequel Brzezi?ski arrive aux affaires. En effet, de 1969 à 1977, les républicains Nixon et Ford (conseillés par Kissinger) ont abandonné toute préoccupation morale en diplomatie. Kissinger refusait ainsi d'apporter le moindre soutien aux dissidents soviétiques pour ne pas compliquer les relations américaines avec Moscou. Mais le scandale du Watergate provoqua dans l'opinion américaine une réaction de rejet contre l'immoralisme de Nixon tant en politique intérieure qu'en politique étrangère. C'est donc le démocrate Jimmy Carter, homme d'une probité exemplaire et diacre de l'Église baptiste, qui arrive au pouvoir en 1977. Son attachement aux valeurs chrétiennes le conduit à nommer le défenseur des droits de l'homme Brzezi?ski au poste de conseiller. Emblème de la remoralisation de la politique américaine, Brzezi?ski s'appuie sur deux grands principes : l'hostilité à Moscou et la défense des droits de l'homme.

Lire...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7097610
    14 juin09:36

    un droit de l'hommiste aux mains rouges sang...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer