1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Boeing abattu : comment va être conduite l'enquête
Le Point19/01/2020 à 09:44

Qui va analyser le contenu des deux enregistreurs de vol (CVR pour les sons et FDR pour les données) du Boeing 737-800 d'Ukraine International Airlines (UIA) ? L'avion de ligne avec 176 personnes à bord avait été abattu par deux missiles opérés par le corps des gardiens de la Révolution islamique il y a dix jours peu après son décollage de Téhéran. L'agence de presse iranienne privée Tasnim a indiqué que L'Iran envoie en Ukraine les deux boîtes noires de l'avion. En effet, l'Iran soumis à un embargo américain ne dispose pas des équipements électroniques et informatiques permettant la sauvegarde, la lecture et l'analyse des données des enregistreurs de vol. « Grâce à l'expertise de la France, du Canada et de l'Amérique, nous allons essayer de lire l'enregistreur de données de vol à Kiev », a déclaré Hassan Rezaifar, directeur chargé des enquêtes sur les accidents à l'Organisation de l'aviation civile iranienne, à Tasnim. Si cette lecture échoue, « la boîte noire sera envoyée en France. Les boîtes noires ne seront pas lues en Iran ».Intervention en trois tempsSorti d'usine en juin 1976, le Boeing 737-800 (la génération précédent le B737 MAX), immatriculé UR-PSR d'UIA, était très récent. Il est donc équipé d'un Cockpit Voice Recorder et d'un Flight Data Recorder de dernière génération. Ces enregistreurs sont souvent nommés boîtes noires, car les premiers appareils inscrivaient les paramètres sur des films...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer