Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Binance: croissance et réglementation au menu du nouveau patron Richard Teng
information fournie par Boursorama avec AFP 10/04/2024 à 08:18

Richard Teng à Paris, le 9 avril 2024. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

Richard Teng à Paris, le 9 avril 2024. ( AFP / LUDOVIC MARIN )

Le nouveau directeur général de la plus importante plateforme de cryptoactifs au monde, Binance, prône dans un entretien à l'AFP mardi l'importance de la réglementation et met en avant la croissance de la société.

Après un peu plus de quatre mois aux manettes de la société américaine, Richard Teng était de passage à Paris à l'occasion d'un cycle de rencontres et de conférences, la Paris Blockchain week.

Il revient sur ses priorités, les sommets du prix du bitcoin ou encore les déboires de son prédécesseur.

L'ancien patron Changpeng Zhao, surnommé CZ, a plaidé coupable de violation des lois contre le blanchiment aux Etats-Unis. Il risque la prison et l'entreprise a consenti à verser des amendes de 3,4 milliards et 968 millions de dollars à deux agences dépendant du Trésor américain.

Question: Vous avez été nommé directeur général en novembre dernier. Quelles sont vos priorités?

Réponse: Lorsque je suis devenu directeur général, j'ai clairement listé trois engagements: le premier est de garder l'utilisateur au centre de l'organisation. La confiance des utilisateurs est extrêmement importante pour nous. Deuxièmement, nous souhaitons insister sur la conformité. Des réglementations nouvelles arrivent, apportant avec elles davantage de transparence dans cette industrie. Nous sommes impatients de travailler avec les régulateurs afin d'améliorer les standards internationaux. Mon troisième engagement est de travailler avec des partenaires mondiaux pour favoriser l'usage et le développement des cryptoactifs. Nous sommes encore à un stade très précoce du développement des "cryptos" et nous voulons nous assurer que nous continuons à évoluer dans un écosystème dynamique et vivant.

Q: Combien d'utilisateurs avez-vous aujourd'hui?

R: En novembre 2023, nous avions 166 millions d'utilisateurs, aujourd'hui ce nombre est passé à 185 millions. Binance continue donc de croître, d'innover et de développer des produits et des services qui répondent aux besoins de nos utilisateurs.

Q: Le secteur des cryptos a été secoué ces dernières années par la chute de plusieurs entrepreneurs vedettes et des faillites retentissantes. Comment abordez-vous les sujets de conformité ?

R: Nous avons énormément investi à ce titre: environ 158 millions de dollars en 2022 puis 213 millions l'année dernière. Ce chiffre augmentera encore. Nous travaillons en étroite collaboration avec les régulateurs et la justice pour lutter contre les crimes, le financement du terrorisme... Nous avons gelé un grand nombre d'actifs dans ce cadre et nous continuerons à le faire. Nous avons consacré beaucoup de temps à la formation des utilisateurs mais aussi des législateurs ou des décideurs politiques.

Q: Avez-vous peur que les déboires de votre prédécesseur affectent l'image de la société?

R: CZ s'est retiré en novembre de l'année dernière en prenant la responsabilité des erreurs que nous avons commises dans le passé. L'entreprise va se doter d'une structure que les régulateurs seront plus enclins à appréhender. Nous venons par exemple de mettre en place un conseil d'administration qui compte trois administrateurs indépendants. Ce conseil orientera la direction que nous devrons prendre, en veillant à ce que nous adoptions les meilleures pratiques.

Q: Le bitcoin a atteint le mois dernier un prix record, à plus de 73.000 dollars. Comment expliquez-vous cet intérêt des investisseurs ?

R: La tendance à long terme est à la hausse, mais le marché est volatil. La hausse du prix du bitcoin s'explique en partie par l'afflux de liquidités apporté par les ETF (fonds indiciels autorisés en début d'année par le gendarme américain des marchés financiers, NDLR). Après le "halving" (événement imminent qui va diviser par deux la récompense attribuée aux créateurs de bitcoins, les "mineurs", et ralentir la génération de nouvelles unités de cette devise numérique, NDLR), je reste optimiste sur une hausse du prix.

Q: Est-ce que la France est un pays important pour Binance?

R: Paris est le siège historique de la société sur le continent. L'objectif pour Binance est de se servir de la France pour couvrir le reste de l'Europe. Nous avons une équipe forte en France, avec un effectif en croissance, qui supervise les différentes parties de l'activité et travaille en étroite collaboration avec les parties prenantes locales et les régulateurs.

Valeurs associées

NEXC +0.18%

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer