Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Bayrou dévoilera ses intentions mercredi

Reuters20/02/2017 à 17:48

BAYROU ANNONCERA SA DÉCISION MERCREDI

PARIS (Reuters) - Le président du MoDem, François Bayrou, a déclaré lundi à Reuters qu'il annoncerait mercredi ses intentions concernant son éventuelle candidature à l'élection présidentielle.

Le dirigeant centriste avait déclaré dans un premier temps qu'il dirait entre le 15 et le 20 février s'il se présente ou non pour la quatrième fois à cette élection.

"J'annoncerai ma décision lors d'une déclaration à la presse mercredi à 16h30 au siège de notre mouvement", a dit le maire de Pau sans autre précision.

Le lendemain, 23 février est la date à partir de laquelle les élus recevront les formulaires de parrainages des candidats. Ils auront jusqu'au 17 mars à 18h00 pour les retourner.

François Bayrou n'a eu de cesse ces derniers mois de critiquer la "brutalité" du programme du candidat de la droite François Fillon et dénoncé ces derniers temps "l'obstination" de l'ancien Premier ministre à maintenir sa candidature malgré les soupçons d'emplois fictifs dont aurait profité sa famille.

Le dirigeant centriste, qui a soutenu Alain Juppé dans la primaire de droite, a clairement dit la semaine dernière qu'il ne soutiendrait pas François Fillon.

Cela lui laisse trois options : se présenter, soutenir l'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron, avec qui il partage des convictions européennes, la volonté de casser le clivage droite-gauche et une partie de l'électorat, ou bien refuser de prendre parti pour un candidat, tout en continuant à défendre ses positions.

Il recueille en moyenne 5% à 6% des intentions de vote dans les sondages qui testent son éventuelle candidature.

Emmanuel Macron lui a tendu la main plusieurs fois. "J'aurai une discussion avec quiconque le veut", a répété vendredi à Radio Classique le candidat d'"En Marche !".

"C'est un choix intime qui lui revient", a-t-il ajouté. "La famille politique et les convictions que porte François Bayrou se retrouvent dans notre rassemblement et ont vocation à travailler avec nous. Il s'agit de dépasser certains clivages afin d'avoir un projet d'avenir pour le pays."

Le sénateur socialiste François Patriat, soutien de l'ancien ministre de l'Economie, laisse cependant entendre que le président du MoDem, qui avait soutenu François Hollande pour le second tour de la présidentielle de 2012 avant d'être un de ses opposants, pourrait s'avérer un allié encombrant.

"A titre personnel je préférerais qu'il n'y aille pas (à l'élection) et qu'il ne dise rien", a-t-il dit à Reuters.

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

34 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7732327
    21 février17:16

    Le suspense tient la France en haleine. Une foultitude de Français a les yeux rivés sur les chaines d'infos. Certains, ayant oublié de respirer, commencent à engorger les urgences.

    Signaler un abus

  • M3435004
    21 février13:39

    Bravo Bayrou ! Vas y Fais ton travail et rends toi utile pour une fois. Explique donc à Macron ce qu'est le vrai centre, la vraie modestie, la vraie intelligence, la vraie Europe, la vraie honnêteté, le vrai pouvoir de l'argent, la vraie histoire de France. Y a du boulot ! Et après tu pourras voter pour Mélanchon, si tu veux !

    Signaler un abus

  • mjumeau2
    21 février12:16

    Biroute est un nain gras qui a, grâce à la droite, a évité sa culotte de... Pau ! Vautré devant les syndicats de gauche quand il était ministre de l'Education Nationale ! Le vide absolu.

    Signaler un abus

  • mrg01
    21 février11:34

    Que ne ferait-il pas pour exister ce François là ! Je vois gros comme une maison qu'il va dire qu'il fait alliance avec Macron et qu'il appelle ses quelque rares partisans à voter pour Macron.

    Signaler un abus

  • frk987
    21 février09:55

    Qu'il se présente...non seulement il ne fera pas 5% et devra payer de sa poche sa candidature, et de plus il rendra un grand service à FF en grappillant 2 ou 3% chez Macron.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.