1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ayrault en Iran à un moment géopolitique clé
Reuters27/01/2017 à 16:01

AYRAULT RENCONTRERA EN IRAN LE PRÉSIDENT ROHANI ET SON HOMOLOGUE ZARIF

PARIS (Reuters) - Le ministre français des Affaires étrangère, Jean-Marc Ayrault, ira en Iran les 30 et 31 janvier à un moment clef pour l'avenir des relations entre Téhéran et les pays occidentaux et pour la région, après l'arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump.

Selon le Quai d'Orsay, il rencontrera le président Hassan Rohani et son homologue, Javad Zarif, avec qui il coprésidera la première commission mixte économique franco-iranienne.

Le nouveau président américain menace de revoir l'accord sur le programme nucléaire iranien, laborieusement conclu en juillet 2015, et a pris des positions très pro-israéliennes, au risque d'indisposer Téhéran.

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne ont au contraire réaffirmé leur intention de normaliser les relations avec Téhéran, conformément à l'accord nucléaire qui a rouvert les portes de l'Iran aux entreprises européennes.

"Jean-Marc Ayrault fera le point avec ses interlocuteurs sur la mise en œuvre de l'accord de Vienne du 14 juillet 2015, auquel la France a fortement contribué", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal.

"Il soulignera l'importance pour toutes les parties à l'accord de respecter strictement leurs engagements."

La peur que des sanctions financières américaines toujours en vigueur puissent être à l'avenir infligées à des banques européennes a retardé la conclusion de contrats potentiels en Iran, un des dossiers que Jean-Marc Ayrault devrait aborder.

Le ministre des affaires étrangères sera accompagné par une délégation d'une soixantaine d'entreprises françaises, dont certaines signeront des accords avec leurs partenaires iraniens.

Jean-Marc Ayrault évoquera également le rôle de l'Iran dans la région à la lumière des crises en Syrie, au Yémen ou en Irak.

La Syrie devrait être au premier plan du volet international des entretiens du ministre français, alors que Donald Trump n'a toujours pas clarifié sa position sur l'avenir politique de ce pays et que la Russie fait le forcing pour négocier un accord de paix en coordination avec l'Iran et la Turquie.  

Jean-Marc Ayrault s'efforcera notamment d'éclaircir la nature du positionnement de l'Iran sur ce dossier.

(Emmanuel Jarry et John Irish, édité par Yves Clarisse)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dotcom1
    27 janvier16:29

    Rappelez-le illico, il ne faut prendre aucun risque de faire capoter un accord.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer