Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Allemagne: le thaïlandais Central reprend les trois enseignes du groupe KaDeWe
information fournie par Boursorama avec AFP 14/06/2024 à 18:33

Les enseignes de Central et de KaDeWe ( AFP / JACK TAYLOR )

Les enseignes de Central et de KaDeWe ( AFP / JACK TAYLOR )

Le géant thaïlandais Central Group a obtenu l'accord vendredi pour la reprise des activités commerciales des trois grands magasins de luxe du groupe allemand KaDeWe, dont celui au cœur de Berlin, après la faillite de l'autrichien Signa.

Cette annonce intervient après le rachat complet en avril de l'emblématique immeuble du KaDeWe à Berlin par Central Group, qui en détenait déjà 50,1% auparavant, auprès de l'empire immobilier en faillite Signa, détenu par le magnat René Benko, qui a cédé sa part de 49,9%.

"Central a démontré de manière convaincante lors de l'appel d'offres qu'il voulait et pouvait reprendre l'ensemble du groupe KaDeWe avec ses trois grands magasins", a expliqué vendredi l'administrateur judiciaire Christian Graf Brockdorff du cabinet BBL, cité dans un communiqué.

Le contrat, approuvé par l'administrateur judiciaire du KaDeWe, porte sur les activités commerciales du grand magasin berlinois et de celles des deux autres enseignes du groupe, Oberpollinger à Munich et Alsterhaus à Hambourg, qui se sont poursuivies après la faillite de Signa.

Aucun détail financier n'a été donné sur ce contrat, qui reste suspendu à l'approbation des autorités de concurrence.

Ouvert au début du XXe siècle, le KaDeWe - pour "Kaufhaus des Westens", grand magasin de l'Ouest - est aussi un lieu emblématique de la guerre froide. Pendant la division de Berlin entre Est et Ouest, ses rayons fournis symbolisaient le capitalisme de Berlin-Ouest face à la RDA communiste.

Les négociations se poursuivent avec les propriétaires des deux autres immeubles du groupe KaDeWe, à Munich et Hambourg, en devant aboutir à des "conditions économiquement raisonnables" pour Central, selon le communiqué.

Central appartient à la famille Chirathivat, dont la fortune s'élevait en 2023 à 12,4 milliards de dollars selon Forbes. Le groupe thaïlandais possède déjà des enseignes prestigieuses en Europe telles que Selfrigdes à Londres, de Bijenkorf à Amsterdam ou Rinascente, à Milan.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer