Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Accord sur les droits rechargeables pour les chômeurs

Reuters25/03/2015 à 23:30

ACCORD SUR LES DROITS RECHARGEABLES POUR LES CHÔMEURS

PARIS (Reuters) - Les signataires de la convention d'assurance chômage de mai 2014 se sont accordés mercredi sur des avenants corrigeant les effets négatifs du mécanisme des "droits rechargeables", entrés en vigueur en octobre dernier, a-t-on appris auprès du Medef.

Ce mécanisme permet aux demandeurs d'emploi qui enchaînent périodes de chômage et d'activité de conserver les droits non utilisés à indemnisation quand ils passent de l'une à l'autre.

Mais ses premiers mois d'application ont permis de constater qu'une partie des bénéficiaires touchaient parfois une allocation chômage inférieure à ce qu'ils auraient perçu si ce dispositif n'existait pas.

Le Medef, la CGPME et l'Union professionnelle artisanale (UPA) côté patronal, la CFDT, la CFTC et Force ouvrière côté syndical, se sont mis d'accord sur trois avenants instaurant un droit d'option pour les demandeurs d'emplois du régime général et pour les intermittents du spectacle.

Ces demandeurs d'emploi pourront choisir, à certaines conditions, le système qui leur convient le mieux. "Les publics ciblés sont ceux qui sont dans les situations financières les plus délicates", explique-t-on au Medef.

Une des conditions à l'exercice de cette option est que l'allocation journalière versée au titre du reliquat des droits acquis lors d'une période d'activité précédente soit inférieure ou égale à 20 euros, ou que la différence avec l'indemnisation servie en l'absence de reliquat soit au moins de 30%.

S'il choisit d'être indemnisé sur la base des droits acquis pendant la période la plus récente, l'allocataire renoncera alors au reliquat des droits acquis précédemment.

Les bénéficiaires doivent en outre avoir eu une activité d'au moins quatre mois (122 jours) avant de connaître une nouvelle période de chômage, lit-on dans un projet d'avenant.

Selon le Medef, 119.000 personnes sont potentiellement concernées par cette possibilité d'option, alors que le nombre de "perdants" des droits rechargeables est estimé à 380.000 par l'Unedic, organisme gestionnaire de l'assurance chômage.

Mais pour beaucoup de ces 380.000 allocataires, la différence est dérisoire, alors que ce mécanisme leur permet d'être indemnisés plus longtemps, fait-on valoir au Medef.

Les ajustements prévus ont un coût, évalué à 193 millions d'euros sur deux ans et couvert par des mesures d'économie sur lesquelles les signataires se sont aussi entendus, ajoute-t-on de même source.

La CFE-CGC et la CGT, qui avaient refusé de signer la convention de mai 2014, ne devraient pas non plus signer ces avenants. Selon une source patronale, la délégation de la CGC, syndicat de l'encadrement, s'est ainsi montrée hostile aux nouveaux arrangements.

(Emmanuel Jarry)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.