1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

40 ans après avoir volé 50 dollars, un Américain va sortir de prison
Le Point31/08/2019 à 14:10

Un maigre butin, mais une condamnation digne des plus grands crimes. Alvin Kennard va être libéré de prison après avoir passé trente-six ans derrière les barreaux en vertu d'une loi de l'Alabama datant de 1984 et dite « des trois coups ». Elle permet aux juges de prononcer des peines de prison à perpétuité contre des multirécidivistes condamnés pour la troisième fois pour un crime ou délit, même mineur et non violent, rapporte le site AL.« Il ne s'agit pas de 50 dollars »Le 24 janvier 1983, armé d'un couteau, l'Américain vole 50,75 dollars de la caisse d'une boulangerie et écope, trois ans plus tard, d'une condamnation à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle. Car, quelques années auparavant, lorsqu'il avait 18 ans, la justice l'avait déjà condamné à trois ans d'emprisonnement avec sursis pour être entré avec effraction dans une station essence. Un délit qui lui avait valu trois chefs d'accusation pour lesquels il avait à l'époque plaidé coupable, et donc trois condamnations.Lire aussi États-Unis : condamnée à 8 ans de prison pour avoir votéL'avocate de cet homme âgé aujourd'hui de 58 ans, Carla Crowder, membre d'une association légale locale, l'Alabama Appleseed Center for Law and Justice, a fait valoir que son client avait fait preuve d'un « comportement exemplaire » durant sa peine et avait trouvé la foi en détention. Mercredi 28 août, le juge David Carpenter a finalement...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer