USA-10 banques à l'amende pour infraction liée à la recherche

le
0

11 décembre (Reuters) - La Financial Industry Regulatory Authority (Finra) américaine a annoncé jeudi qu'elle avait infligé une amende de 43,5 millions de dollars à 10 banques d'investissement pour avoir autorisé leurs analystes à solliciter leur participation à l'introduction en Bourse de Toys R Us qui était prévue en 2010. A cet effet, les banques avaient proposé un compte rendu de recherche favorable en échange de leur participation à cette IPO, précise la Finra, qui ne donne aucune identité individuelle. Aucune des firmes mises à l'amende n'a confirmé ou démenti les affirmations de la Finra. Plus de 10 ans auparavant, l'ex-procureur général de New York Eliot Spitzer avait été à l'origine d'un règlement censé interdire toute communication entre les départements recherche et banque d'investissement des établissements, à moins que ne soit présent un représentant légal. L'indépendance de la fonction de recherche, primordiale pour les investisseurs, a été mise à mal dans ce dossier, a déclaré Susan Axelrod, responsable des opérations réglementaires de la Finra. Les dix établissements concernés sont Barclays Capital BARC.L , Citigroup Global Markets C.N , Credit Suisse Securities (USA) CSGN.VX , Goldman Sachs & Co GS.N , JPMorgan Securities JPM.N , Deutsche Bank Securities DBKGn.DE , Merrill Lynch BAC.N , Morgan Stanley & Co MS.N , Wells Fargo Securities WFC.N et Needham & Company. Toy R Us avait été retiré de la cote par les fonds Bain, KKR et Vornando en 2005. Le fabricant de jouets avait renoncé à sa nouvelle IPO en 2013. Il n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat. (Suzanne Barlyn, Wilfrid Exbrayat pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant