UBS enregistre de très bons résultats trimestriels en gestion de fortune

le
0

(NEWSManagers.com) - Les activités de gestion de fortune d' UBS ont dégagé au premier trimestre le bénéfice combiné le plus élevé depuis 2008 et une collecte nette de 19 milliards de francs suisses. " Elles affichent d'importants progrès dans leurs initiatives stratégiques visant à accroître l'attribution de prêts et à augmenter les ventes de mandats" , souligne un communiqué publié ce matin.

La division Wealth Management a réalisé un bénéfice corrigé avant impôts de 856 millions de francs suisses, soit son meilleur résultat trimestriel depuis 2008. Ce chiffre inclut une hausse du produit d'exploitation qui s'explique essentiellement par une augmentation des revenus issus des transactions. La collecte nette s'est élevée à 14,4 milliards de francs suisses, avec des flux de première qualité provenant de toutes les régions, d'Asie Pacifique et, fait notable, tant des activités domestiques qu'internationales en Europe. Les actifs investis reculent néanmoins à 970 milliards de francs suisses contre 987 milliards de francs à fin décembre 2014 en raison de l'impact de l'appréciation du franc suisse.

La division Wealth Management Americas a enregistré une nouvelle performance trimestrielle record avec un bénéfice corrigé avant impôts de 293 millions de dollars, contre 233 millions de dollars au quatrième trimestre 2014, reflétant le recul des charges d'exploitation. La productivité des conseillers financiers a atteint une position de leader dans le secteur. La collecte nette s'est élevée à 4,8 milliards de dollars reflétant des afflux nets provenant des conseillers financiers employés par UBS depuis plus d'un an. Les actifs investis ont atteint le niveau record de 1.050 milliards de dollars à fin mars contre 1.032 milliards de dollars à fin décembre.

La division Global Asset Management a réalisé un bénéfice corrigé avant impôts de 186 millions de francs suisses, soit son meilleur résultat trimestriel depuis 2009. Le produit d'exploitation a progressé, principalement grâce aux solides commissions de performance d'O'Connor et A&Q. Les charges d'exploitation ont reculé, reflétant essentiellement la baisse des charges pour provisions pour litiges, questions réglementaires et similaires. Hors flux en rapport avec les placements monétaires, la collecte nette s'est élevée à 7,5 milliards de francs suisses, incluant 5,1 milliards de francs suisses d'afflux nets provenant des clients des activités de gestion de fortune, principalement dans des produits alternatifs, fonds multi-actifs et actions.

Le bénéfice net du groupe au premier trimestre affiche une hausse de 87,6% à 1,97 milliard de francs suisses. Outre les solides performances enregistrées dans toutes ses activités, le groupe suisse indique avoir réduit ses provisions pour litiges à 2,7 milliards de francs suisses au premier trimestre, contre 3,1 milliards de francs à fin 2014. UBS poursuit les négociations avec les autorités compétentes pour résoudre les nombreux litiges en cours, notamment concernant les accusations d'évasion fiscale en France et de manipulations des cours de change aux Etats-Unis, indique la banque dans son communiqué.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant