TF1 voit un marché pub 2015 stable, dividende exceptionnel

le
0

* C.A. publicité en recul de 1,2% en 2014 * Début d'année correct sur le marché publicitaire-DirFin * Dividende de 1,50 par action et rachats d'actions * Le titre en hausse en début de matinée (Actualisé avec cours et commentaire) par Gwénaëlle Barzic PARIS, 19 février (Reuters) - TF1 TFFP.PA anticipe une stabilisation du marché publicitaire en 2015 à la faveur d'une conjoncture macroéconomique plus favorable et prévoit une redistribution exceptionnelle à ses actionnaires après la cession d'Eurosport. Le groupe de télévision a fait état jeudi d'un chiffre d'affaires de 2,09 milliards d'euros pour 2014, en progression de 0,8% malgré la baisse de 1,2% de ses recettes publicitaires dans un marché toujours en repli en France. Son résultat opérationnel a en revanche dégringolé de 20,6% à 116,5 millions avec le coût élevé des droits de retransmission de la Coupe du monde de football tandis que son résultat net part du groupe a fortement progressé à 412,7 millions contre 137 millions en 2013 grâce à la plus-value réalisée sur la cession du contrôle d'Eurosport à Discovery Communications DISCA.O . Le marché tablait en moyenne pour 2014 sur un chiffre d'affaires de 2,08 milliards et un résultat opérationnel de 115 millions, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. "Bien que la visibilité demeure faible, la conjonction de facteurs économiques plus favorables qui semble s'annoncer pour l'activité française en 2015 pourrait entraîner une stabilisation du marché net de la publicité télévisuelle", commente la société dans un communiqué. Lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes, le directeur financier de TF1 Philippe Denery a fait état d'un début d'année correct, conforme à cette hypothèse de stabilisation, tout en soulignant que la visibilité restait extrêmement limitée sur les investissements des annonceurs. "Compte tenu du style prudent de TF1, cette perspective est plutôt encourageante à nos yeux", estiment les analystes d'Exane BNP Paribas, estimant que le groupe qui a fortement réduit ses coûts sera bien placé pour profiter d'un redressement de la publicité, qu'ils anticipent aux environs du deuxième ou troisième trimestre. PLUS DE 240 MILLIONS d'ÉCONOMIES DEPUIS 2008 A 09h20, l'action gagne 1,15% à 15 euros, après un plus haut à 15,265 euros en début de séance. Depuis 2008, la société a réalisé un total de 240 millions d'euros d'économies récurrentes et prévoit de maintenir une gestion rigoureuse en 2015, tout en reconnaissant qu'il lui sera désormais plus difficile de rogner ses coûts. "Une bonne partie du chemin a été fait depuis 2008", a souligné Philippe Denery au sujet des frais généraux de la société. En matière de coûts de programmes, les marges de manoeuvre sont également limitées, a-t-il ajouté, évoquant la concurrence intense entre les groupes de télévision pour mettre la main sur des programmes attractifs. TF1, qui avait distribué un dividende de 55 centimes d'euro l'an dernier, prévoit d'augmenter fortement la rémunération de ses actionnaires cette année en le portant à 1,50 euro par action, dont 1,22 euro à titre exceptionnel. La filiale du groupe Bouygues BOUY.PA , dont la trésorerie atteignait près de 500 millions d'euros à fin décembre, compte en outre procéder à des rachats d'actions pour un montant de 60 millions d'euros. Au total, cette redistribution exceptionnelle représente environ 12% de la capitalisation boursière du groupe de télévision, soulignent les analystes d'Exane BNP Paribas, en rappelant que le groupe a encore la possibilité de céder sa participation résiduelle dans Eurosport International. * Le communiqué : http://bit.ly/1FwJrlv (Edité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant