Taxis : l'amendement qui fait enrager les VTC

le
8
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

"Un coup de Trafalgar". Yan Hascoët, le P-DG et cofondateur de Chauffeur-Privé, ne prend plus de gants pour dézinguer la proposition de loi censée organiser la cohabitation entre taxis et VTC, ces véhicules avec chauffeur disponibles uniquement sur réservation. La veille de son adoption en première lecture à l'Assemblée nationale le 10 juillet, son initiateur, le député PS Thomas Thévenoud, a fait adopter un amendement qui oblige le conducteur de VTC à "retourner au lieu d'établissement de l'exploitant de cette voiture ou dans un lieu, hors de la chaussée, où le stationnement est autorisé". De quoi remettre en cause le développement des VTC, s'alarment ses représentants. "Il faudra rouler à vide vers un hypothétique parking privé, payer l'essence. C'est complètement ubuesque d'un point de vue économique, écologique et urbanistique", explique Yan Hascoët.

L'entrave à l'activité des VTC est d'autant plus mal vécue par ses représentants qu'ils ne l'avaient pas vue venir. "Cet amendement, déposé à la dernière minute, n'a jamais été évoqué lors des nombreuses réunions de concertation qui avaient permis d'aboutir à un texte d'équilibre et de compromis devant permettre le développement économique de chacune des professions", a dénoncé la Fédération française du transport de personnes sur réservation.

Le jour où Montebourg annonce s'attaquer aux professions réglementées

Dans l'exposé des motifs de son amendement, l'élu de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le vendredi 18 juil 2014 à 10:36

    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

  • jbellet le vendredi 18 juil 2014 à 09:41

    la famille rousselet s'est chargé du lobbying .....

  • syjo le vendredi 18 juil 2014 à 09:24

    libre circulation des biens et des personnes ! la cour europeenne va les exploser.

  • mfouche2 le vendredi 18 juil 2014 à 09:14

    c est ce que Montebourg doit appeler l ouverture des professions réglementées !

  • M4189758 le vendredi 18 juil 2014 à 09:07

    JPi - Je dirais que le niveau des impôts, taxes, prélèvements en tout genre est arrivé à un tel point que plus rien ne peut fonctionner même plus la récolte des impôts. Bien fait pour eux.

  • A4DF14 le vendredi 18 juil 2014 à 09:06

    Trop jeunot face à l'expérience du lobby des taxis. Ont encore à apprendre des ficelles du métier et entre les intérêts des députés et celui des lobbies qui poussent les loisMais on continuera d'utiliser les Vpc qui apportent un vrai plus. Finalement c'est peut être nous client à aider les VPC a bousculer les rentiers du taxi qui s'appuient sur le coût d'une licence qu'ils ont eux même fait exploser pour assurer cette rente à une minorité et laisser la future dette aux nouveaux arrivants

  • M4189758 le vendredi 18 juil 2014 à 09:05

    JPi - Empécher que ça marche ou l'idéologie ruineuse du PS. Quoi qu'ils fassent c'est toujours pareil. Mais que d'imagination pour détruire ce qui roulerait... sans eux!

  • titouan9 le vendredi 18 juil 2014 à 08:50

    C'est tout simplement une clause qui est inadmissible et qui remet en cause la libre concurence .Les VTC , simplement , n'ont qu'a deposer plainte contre cette ineptie devant la commission competente et ils auront gain de cause ....Le monopole des taxis devra faire avec et s'adapter a cette situation ....Les VTC et les TAXIS ne jouent pas dans la même categorie par contre ils jouent sur le même terrain et c'est bien là que le bas blesse !!