PUBLI-RÉDACTIONNEL - L'épargne retraite : un placement plein d'avenir

le
2
Plus tôt vous commencez à épargner, plus élevée sera la rente.
Plus tôt vous commencez à épargner, plus élevée sera la rente.

Si vous êtes salarié, professionnel libéral, commerçant, parent isolé, couple marié ou pacsé, ou retraité, vous avez subi de sévères hausses d'impôts ces derniers temps : abaissement du quotient familial, fin des exonérations de l'impôt sur le revenu, rabotage des niches fiscales... La préparation de votre future retraite par le biais d'un produit de capitalisation comme le plan d'épargne retraite populaire (Perp) est un moyen d'atténuer cette pression fiscale. Prenons un couple de personnes âgées de 40 ans avec un enfant à charge, des revenus annuels de 100 000 euros et un taux marginal d'imposition de 30 %. Ils peuvent décider de souscrire un Perp et d'y verser jusqu'à 750 euros par mois qui seront fiscalement déductibles de leurs revenus imposables. Ils bénéficieront d'une économie d'impôts annuelle de près de 2 700 euros dès 2015. En fonction du taux marginal d'imposition, l'économie d'impôt obtenue pourra représenter jusqu'à 45 % des sommes versées chaque année sur le contrat. Une fois à la retraite, grâce à cet effort d'épargne de 750 euros mensuels, le couple profitera d'une rente mensuelle garantie à vie de plus de 1 000 euros, qui viendront s'ajouter aux pensions de retraite classiques par répartition. Les disponibles fiscaux non utilisés lors des trois années précédentes peuvent aussi être utilisés. L'épargnant ainsi peut profiter en 2014 de son disponible fiscal en 2013 mais aussi de la part non utilisée...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le mardi 4 nov 2014 à 18:13

    Avec la très mauvaise gestion paritaire de nos régimes de retraite par répartition mis en faillitte fautes de réformes adéquates, Ils vont maintenant chercher à grossir par tous les moyens l'épargne privée par capitalisation des français qu'ils pourront ainsi spolier davantage et sans vergogne comme ils l'ont fait pour la retraite par répartition; par contre la retraite par capitalisation des fonctionnaires se fait bien sur le dos du contribuable; et tout ceci est bien sûr constitutionnel !!!

  • fquiroga le mardi 4 nov 2014 à 18:02

    C'est sans compter sur les budgétivores.......qui taxent à tout va....