Nomad et Florac se disputent le rachat de Findus en Europe

le , mis à jour à 18:58
0

* Nomad Foods en discussions préliminaires avec Findus * La holding française Florac a déposé une offre sur des activités de Findus en Europe-source * Findus cherche à vendre ses activités en Europe continentale LONDRES/PARIS, 4 juin (Reuters) - La société britannique Nomad Foods NHL.L et la holding familiale de participations française Florac sont en concurrence pour racheter les activités en Europe continentale de la société Findus, spécialisée dans les produits surgelés. Nomad Foods a indiqué mercredi être entrée en négociations préliminaires pour reprendre la marque Findus et les activités de l'entreprise en Europe continentale, à savoir dans les pays scandinaves, en France, en Belgique et en Espagne. Le groupe britannique, qui n'a pas indiqué le montant de son offre sur Findus, a pris soin de préciser dans un communiqué qu'il n'y avait aucune certitude quant à l'issue des discussions. Une source proche du dossier a de son côté indiqué à Reuters que la holding Florac, fondée en 2009 par Marie-Jeanne Meyer, actionnaire historique du groupe Louis Dreyfus, a déposé il y a plusieurs semaines une offre de rachat des activités de Findus en Europe du sud pour environ 200 millions d'euros. Interrogé par Reuters, Florac s'est refusé à tout commentaire. Créée en 2014 par Martin Franklin et Noam Gottesman, un des fondateurs du fonds GLG Partners, la société Nomad Foods - anciennement Nomad Holdings - a racheté début juin pour 2,8 milliards de dollars (2,6 milliards d'euros environ) le leader européen des produits surgelés Iglo Foods, qui possède déjà la marque Findus en Italie. Iglo commercialise ses produits dans 12 pays européens et possède des usines au Royaume-Uni, en Allemagne et en Italie. ID:nL5N0XH3GK Le groupe Findus, dont le siège social est situé en Grande-Bretagne, réalise un chiffre d'affaires d'environ un milliard de livres sterling par an et emploie quelque 6.000 salariés. Il est notamment détenu par le fonds d'investissement Lion Capital. (Martinne Geller, avec Matthieu Protard à Paris, édité par Jean-Michel Bélot)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant