Nokia : les actionnaires approuvent l'acquisition d'Alcatel-Lucent

le
1
Le directeur général de Nokia, Rajeev Suri. (© V. Moilanen / AFP)
Le directeur général de Nokia, Rajeev Suri. (© V. Moilanen / AFP)

Les actionnaires de Nokia ont approuvé mercredi en assemblée générale l'acquisition d'Alcatel-Lucent, a indiqué le président de cette assemblée, permettant de fusionner les groupes finlandais et franco-américain d'équipement en télécoms. Le feu vert a été donné sans vote, puisqu'aucun des actionnaires présents à Helsinki n'a soulevé d'opposition à cette transaction qui doit relancer deux entreprises ayant connu des difficultés financières.

Les dirigeants de Nokia avaient auparavant expliqué les avantages attendus de cette opération. «En même temps que nos portefeuilles fortement complémentaires, nos cultures respectives ont beaucoup de similitudes», a déclaré le directeur général Rajeev Suri.

Un géant mondial

«La logique stratégique reste aussi forte aujourd'hui que le jour où nous avons annoncé la transaction» en avril, a-t-il ajouté.

L'offre aux actionnaires d'Alcatel-Lucent est ouverte à la Bourse de Paris depuis le 18 novembre et jusqu'au 23 décembre. Avec 0,55 action Nokia pour une action Alcatel-Lucent, elle prévoit que les actionnaires de Nokia détiendront 66,5% du groupe fusionné, et ceux d'Alcatel-Lucent le reste.

Nokia et Alcatel-Lucent ont pour ambition de créer un géant mondial face aux deux autres poids lourds de cette industrie, le suédois Ericsson et le chinois Huawei.

 

Source


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le jeudi 3 déc 2015 à 11:45

    J'adore l'idée de gouvernance d'entreprise de ce monsieur! Aucun actionnaire présent à l'AG n'ayant émis d'objections, ce monsieur en déduit qu'il le feu vert de tous les actionnaires et qu'il est totalement inutile de procéder à un vote! Je suis actionnaire mais je n'ai pas été convoqué et donc je suppose que je ne suis pas le seul dans ce cas! Aucune résolution ne mentionne clairement une autorisation de fusion et il ne peut donc y avoir aucun vote défavorable y compris par courrier!