Loyaltouch : l'ex patron est condamné

le
1

(lerevenu.com) - Quelques semaines après l'éclatement du scandale Gowex, l'AMF condamne les protagonistes d'une autre arnaque boursière : l'affaire Loyaltouch. Désormais installé à Los Angeles, l'ancien président de cette société, Christian Quérou, se voit infliger une sanction d'un million d'euros par l'Autorité des marchés financiers. Dans une décision datée du 16 juillet, l'AMF indique : « Considérant que les manquements commis par M. Christian Quérou sont multiples ; qu'ils ont trait à la communication d'informations inexactes et trompeuses, à l'utilisation d'une information privilégiée et au défaut de déclaration des transactions réalisées par la société SCF sur le titre Loyaltouch, étant précisé que ces transactions ont précisément été réalisées en utilisant une information privilégiée ; que le défaut de déclaration de ces transactions est dès lors de nature à porter atteinte à la protection des investisseurs ou au bon fonctionnement du marché ; que Monsieur Christian Quérou a pris une part active dans l'ensemble des opérations ayant fait l'objet d'une communication trompeuse ; qu'il a quitté la France pour les Etats-Unis et a tenté de se soustraire à toute poursuite ; qu'il sera prononcé à son encontre une sanction de 1.000.000 d'euros ». Ci-dessous,

retrouvez l'article publié dans Le Revenu Hebdo du 28 janvier 2011 au sujet de l'affaire Loyaltouch

Loyaltouch : Actionnaires trompés

En octobre

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SaasFee le dimanche 27 juil 2014 à 18:18

    On attend la sanction de François Luc Collignon concernant Golog. L'AMF couvre t elle le personnage ou bien y a t il une procedure en cours ?