L'interview d'Hugues Le Maire (Diamant Bleu) : « La correction a été exagérée »

le
4

La baisse des marchés est en partie injustifiée. Raison de plus pour revenir sur les actions pour Hugues Le Maire (Diamant Bleu Gestion).
La baisse des marchés est en partie injustifiée. Raison de plus pour revenir sur les actions pour Hugues Le Maire (Diamant Bleu Gestion).

La conjoncture internationale ne justifie pas la violence de la correction selon Hugues Le Maire, co-fondateur de Diamant Bleu Gestion et président de Diamant Bleu Canada. La saison des résultats trimestriels prouve la bonne tenue de la reprise américaine.

Après la correction boursière de ces dernières semaines, croyez-vous à un rebond des marchés ?

Hugues Le Maire : Oui car la correction a été exagérée. Les motifs invoqués ne sont pas valables. Le ralentissement de la croissance tant redouté ne nous paraît pas correspondre à la réalité. La croissance mondiale devrait ressortir à 3,2% en 2014 et 3,8% en 2015. La conjoncture nord-américaine est bien orientée avec des taux d'utilisation des capacités aux alentours de 80% aux Etats-Unis.

Les banques centrales ont-elles encore des munitions pour relancer la croissance, particulièrement en zone euro ?

H.L.M : Les grandes banques centrales savent où elles vont. La Fed ne relèvera pas forcément ses taux d'intérêt en 2015 car le taux d'endettement des ménages reste très élevé et une hausse pourrait impacter durement leur santé financière. Pour autant, n'oublions pas que la Fed peut se permettre d'arrêter ses programmes d'achats d'actifs car l'économie américaine est repartie, en partie grâce à son action qui s'est révélée particulièrement efficace. De même, les critiques adressées à la BCE ne me paraissent plus justifiées. La politique monétaire mise en œuvre par Mario Draghi commence à payer et cela va se ressentir au niveau de l'économie réelle... L'augmentation du bilan des banques centrales n'est pas un problème dans la mesure où ces politiques accommodantes permettent d'éviter d'entrer en déflation.

Que peut-on attendre de la saison des résultats trimestriels ?

H.L.M : La baisse des marchés n'est pas non plus justifiée par la publication des premiers résultats qui se révèlent globalement satisfaisants pour le moment. Si l'on regarde de près les résultats d'entreprises de consommation discrétionnaire aux Etats-Unis, celles qui baissent plus rapidement en cas de difficultés conjoncturelles, on observe des performances plutôt satisfaisantes à l'instar des résultats d'Harley Davidson : le bénéfice par action ressort certes en légère baisse à 0,69 dollar au dernier trimestre mais il n'était que de 0,34 dollar au dernier trimestre 2013. Idem pour Robert Half, entreprise liée au marché du travail temporaire, qui publie de très bons résultats... Une mécanique s'est enclenchée sur l'emploi en Amérique du Nord. Les valeurs technologiques et les banques américaines publient également des résultats de bonne facture. Peu de résultats ont été pour le moment publiés en zone euro mais ce que l'on a vu est plutôt encourageant. Valeo et LVMH enregistrent par exemple des hausses de chiffre d'affaires plutôt significatives...

Dans ce contexte, où investir de préférence ?

H.L.M : On peut investir en Amérique du Nord et en Europe. J'aurais toutefois une petite préférence pour les valeurs européennes en raison de leur valorisation. A titre d'exemple, les banques européennes présentent des valorisations particulièrement faibles alors même que la BCE leur prête de l'argent à des conditions très favorables.

Propos recueillis par Julien Gautier

 

 

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 le vendredi 24 oct 2014 à 18:49

    Celui -là craint pour ses bonus, alors il fait de l' auto-suggestion positive ...mais pas plus crédible que les autres. Il n'est pas un économiste, c'est un vendeur d' actions...!

  • jmwarez le vendredi 24 oct 2014 à 16:54

    autant suivre l'astrologie ou l’œnologie ,.. à voir

  • M7634101 le vendredi 24 oct 2014 à 16:02

    C'est le contraire exact de l'analyse de Carmignac Gestion placé en une juste avant ce "papier." Bref, choisissez votre Gourou.

  • M3995776 le vendredi 24 oct 2014 à 15:50

    Hugues Président !