France-Le député PS parti en Syrie sera sanctionné, dit Cambadélis

le
1

PARIS, 26 février (Reuters) - Le député PS Gérard Bapt, qui s'est rendu cette semaine avec trois autres élus français en Syrie dans le cadre d'une "mission personnelle", va être convoqué par le Parti socialiste et sera sanctionné, a déclaré jeudi Jean-Christophe Cambadélis. Gérard Bapt, président du groupe amitié France-Syrie à l'Assemblée nationale, s'est rendu cette semaine à Damas avec le député UMP Jacques Myard, le sénateur UMP et président du groupe d'amitié France-Syrie au Sénat Jean-Pierre Vial, et le sénateur UDI François Zocchetto. L'élu PS n'a toutefois pas participé à la rencontre avec le président syrien Bachar al Assad mercredi à laquelle ont assisté les trois autres parlementaires. "Je condamne totalement (ce déplacement en Syrie), Assad n'est pas un dictateur autoritaire, c'est un boucher", a déclaré le premier secrétaire du Parti socialiste sur RTL. "J'ai écrit à Gérard Bapt, je le convoquerai et je prendrai des sanctions" contre lui. "Je le déferrerai devant la haute autorité du Parti socialiste, a ajouté Jean-Christophe Cambadélis. Interrogé sur une éventuelle exclusion, il a répondu: "La haute autorité dira s'il a enfreint les statuts du parti". La visite de la délégation parlementaire française est une première depuis la fermeture de l'ambassade de France décidée en 2012 pour protester contre la répression orchestrée par le président syrien. Leur déplacement va à l'encontre de la ligne officielle française qui écarte toute reprise de dialogue avec le régime syrien malgré la montée en puissance de l'Etat islamique qui pousse certains membres des services du renseignement à demander un infléchissement de la position tenue par Paris. (Marine Pennetier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • borzeixa le jeudi 26 fév 2015 à 08:51

    La droite ligne du parti interdit une visite a Bachar, alors que dans peu de temps, l'hollande va aller lui serrer la main.