France : chômage en hausse de 0,5% en mai

le , mis à jour à 18:15
31

Le chômage poursuit sa progression entamée en 2008.
Le chômage poursuit sa progression entamée en 2008.

Le chômage a poursuivi sa progression en France au mois de mai selon les données publiées mercredi 24 juin à 18h.

Le chômage a continué sa hausse en mai : +0,5%, soit 16.200 demandeurs d'emplois de catégorie A en plus, révèle le ministère du Travail. 3,55 millions de personnes sont ainsi désormais concernées par le chômage en France contre moins de 2 millions avant le déclenchement de la crise financière de 2008. Au mois d'avril, le chômage avait déjà augmenté de 0,7% par rapport à mars.

X.B.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le jeudi 25 juin 2015 à 00:45

    Trois ans de mensonges et d'incompétences et voilà le résultat : 1 017 000 de chômeurs en + toutes catégories confondues dans le privé (hors DOM TOM) selon Mme Pulvar; sacré palmarès pour M. Hollande et ses Gvts !!!!!! Que n'aurait on dit si cela avait été des Gvts du centre ou de droite mais ne vous inquiétés pas nos socialistes eux ont des parachutes dorés........ Là ou ils brillent c'est dans l'augmentation du nombre de fonctionnaires !

  • M7693081 le mercredi 24 juin 2015 à 20:56

    ...dire qu'on en a encore jusqu'en 2022 de Moi je ..... On sera alors à 25%...déclarés, sans compter les radiés.!!!!! Merci les électeurs de gôche !!!!

  • goufio2 le mercredi 24 juin 2015 à 20:18

    Vous ne pouvez pas poster ce commentaire.Et bien je ne le posterai pas et vive la liberté d'expression et vive la liberté sans sanction des politiciens

  • goufio2 le mercredi 24 juin 2015 à 20:16

    EuropeGa-la dévaluation d'une monnaie a deux faces l'une pour les exports mais avec 13 % du PIB en produits exportables ce bénéfice n'est que passager après survient rapidement les intrans des imports qui augmentent les prix, donc le bénéfice d'une dévaluation n'est jamais durable et est toujours contre bénéfique

  • d.e.s.t. le mercredi 24 juin 2015 à 20:05

    Si la France sortait de l'euro, il nous faudrait moins d'un an pour être au niveau de la Grèce! C'est fou ce qu'on peut lire comme âneries de personnes qui ne savent même pas comment s'écrit le mot "économie"!

  • d.e.s.t. le mercredi 24 juin 2015 à 20:02

    Plus les mois passent, plus Hollande se surpasse , avec son million de fonctionnaires inutiles qui coûtent 60 milliards d'euros par an!

  • goufio2 le mercredi 24 juin 2015 à 20:02

    EuropeGA-La France n'a jamais emprunté à taux zéro à la BDF avant 1973, elle avait des avances du Trésor pour ses fins de mois difficiles et elle empruntait déjà aux particuliers avec les véhicules financiers de l'époque. Il faut vous reporter aux débats de l'AN sur le projet de loi du financement de l'état qui est explicité dans les débats parlementaires de l'époque et de la nouvelle loi. Il n'y a que là que l'on apprend ce qui c'est passé, et il n'y a pas de miracle pour se financer

  • M8842851 le mercredi 24 juin 2015 à 19:36

    cette courbe du chômage ( exponentielle ! ) est un démenti cinglant à " Moi Je "

  • EuropeGa le mercredi 24 juin 2015 à 19:01

    @goufio2 Dommage de ne pas étudier en toute objectivité les conséquence bénéfiques pour les entreprises de la sortie de l’euro.

  • EuropeGa le mercredi 24 juin 2015 à 18:57

    Si la France sort de l’euro, elle n’a plus à emprunter sur les marchés, elle peut emprunter à taux zéro à la Banque de France.