Forte hausse des parapétrolières grâce à Schlumberger

le
0
Un bateau du groupe parapétrolier CGG (©CGG)
Un bateau du groupe parapétrolier CGG (©CGG)

Après la fusion Baker Hughes-Halliburton en fin d’année dernière, les rapprochements se poursuivent dans les services pétroliers. Le 26 août, le géant du secteur, Schlumberger, s’est offert le texan Cameron International pour 14,8 milliards de dollars (dette comprise). "Avec le niveau plus faible des prix du pétrole, les sociétés de services pétroliers qui proposent des technologies innovantes et une plus grande intégration, tout en améliorant l'efficacité - une demande croissante de la part de nos clients -, auront une performance meilleure que la moyenne du marché", a indiqué Paal Kibsgaard, PDG de la multinationale.

Le géant américain profite surtout de la forte dépréciation des entreprises du secteur. Plombé par la chute du prix de l’or noir, le titre Cameron s’était effondré de 45% en un an. L’offre de Schlumberger l’a fait s’envoler de 40% en une séance.

Cette opération a porté en Bourse l’ensemble des groupes français de services pétroliers. En deux jours, le cours de CGG a bondi de 16%, Technip de 6,5% et Vallourec de 10%. Le prix concédé par Schlumberger fait en effet ressortir une prime de plus de 30% par rapport au cours moyen de Cameron sur les vingt dernières séances et de 56% sur le dernier cours avant l'annonce. Il met en exergue la faible valorisation des autres entreprises du secteur.

Bloc "A lire

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant