Europerformance : les investisseurs n'ont eu d'yeux que pour l'Europe en février

le
0

(NEWSManagers.com) - A 835,7 milliards d'euros, dont 14,8 milliards d'euros de souscriptions, le mois de février aura permis aux actifs sous gestion des fonds de droit français de progresser de 4,44 % et, depuis le début de l'année de près de 9,3 % ! Et selon les données recueillies par Europerformance SIX-Telekurs, toutes les grandes classes d'actifs en profitent. Surtout les fonds investis en actions qui ont " surfé " sur l'annonce de la mise en place d'un QE par la banque centrale et enregistrent des souscriptions nettes de 926,95 millions d'euros. D'ailleurs, les investisseurs ne s'y sont pas trompés qui sont sortis des fonds investis aux Etats-Unis (-598,28 millions) pour investir massivement sur les fonds d'actions européens (874,77 millions). Les fonds sur les marchés émergents et à l'international ont également attiré les investisseurs mais un cran en deçà avec des souscriptions nettes de 382,15 millions et 226,61 millions respectivement. La forte variation de l'encours des fonds actions s'explique aussi naturellement par un effet marché de 6,25 % pour le mois, dont 6,97 % pour les OPCVM investis sur le vieux Continent et 5,93 % pour ceux investis de l'autre côté de l'Atlantique.

Dans son ensemble, la catégorie de fonds obligataires a enregistré des souscriptions nettes de 516,09 millions d'euros, grâce essentiellement à deux catégories : la première investie en titres à haut rendement et la seconde en titres des pays émergents (431,75 millions et 101,15 millions respectivement). En revanche, investis sur la zone euro, les fonds obligataires n'ont pas fait recette (-49,22 millions).

Comme pour les fonds actions la variation positive de l'encours de cette classe d'actifs sur le mois de 1,41 % est due à un effet marché - modeste certes - de 0,87 % dont +2,23 % et +1,76 % pour les fonds d'obligations à haut rendement et les fonds investis sur les marchés émergents. L'encours de ces deux catégories bondit respectivement de 7,42 % et 8,46 %.

Les fonds convertibles ont également enregistré une collecte nette de 347,59 millions d'euros, dont 301,3 millions sont venus s'investir sur les OPCVM investis sur le Vieux Continent. Ceux sur la zone euro n'ont capté que 45,3 millions et à l'international... 980 000 euros. Pourtant, l'effet marché global de 3,01 % se décompose notamment entre +3,11 % pour les fonds européens et + 3,53 % pour ceux à l'international. Sur la zone euro, la progression a été plus limitée (+ 2,71 %).

Enfin, du côté des fonds monétaires,les souscriptions nettes de 11,5 milliards d'euros ont fait progresser l'encours de la classe d'actifs de 4,34 % - et de 9,65 % depuis le début de l'année. Des chiffres parfaitement en ligne avec celle de l'ensemble du marché.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant