Effet de marché salutaire pour les fonds actions en novembre

le
0

(NEWSManagers.com) - L'encours des fonds de droit français a progressé de 1,94 % au cours du mois de novembre, pour s'élever à 793,02 milliards d'euros. Selon les données d' Europerformance-SIX Telekurs, toutes les classes d'actifs se sont affichées en progression. Parfois de façon nette. C'est le cas de la catégorie des fonds d'actions dont l'encours a progressé de 3,03 % tandis que les actifs sous gestion des fonds obligataires ont augmenté de 1,25 % et les fonds monétaires de 1,64 %.

Pourtant, l'évolution des souscriptions nettes montre des évolutions très différentes. La classe d'actifs actions a subi globalement des sorties nettes de 343,37 millions d'euros, tandis que les fonds obligataires ont enregistré des souscriptions nettes de 1,1 milliard d'euros, et les fonds monétaires de 4,5 milliards. La progression des encours des fonds investis en actions est donc exclusivement due à un effet performance. De +3,15 % pour la catégorie " actions" tandis que les fonds obligataires ont également profité d'un effet marché positif, mais moindre (+ 0,47 %).

Dans le détail, la décollecte des fonds actions s'explique quasi exclusivement par les dégagements sur les fonds investis en actions européennes. Pour cette catégorie, la décollecte a atteint 1,11 milliard d'euros, alors qu'en termes de performances, la progression est de 3,94 %. A titre de comparaison, les fonds investis sur le marché américain ont subi des rachats de 45,02 millions, soit un montant équivalent aux sorties sur les fonds " actions internationales " (-44,31 millions), tandis que leurs performances respectives sont de + 2,14 % et + 2,24 %. A noter que les fonds investis sur l'Asie-Pacifique ont engrangé en net 559,44 millions d'euros avec une performance de + 0,73 %.

Du côté des fonds obligataires, le mouvement inverse s'est produit. Ce sont les fonds investis sur la zone euro qui ont capté l'essentiel des souscriptions (1,1 milliard). Les autres catégories obligataires ont peu évolué. Les fonds d'obligations internationales ont enregistré une collecte nette de 60,98 millions, et ceux sur l'Europe de 83,73 millions. A l'inverse, les fonds composés d'obligations à haut rendement ont subi des sorties nettes de 100,36 millions et ceux investis en obligations des pays émergents de 14,54 millions. En termes de performances, tous les fonds d'obligations ont progressé à l'exception des fonds investis sur les pays émergents (-1,66 %).

Enfin, les fonds d'obligations convertibles ont perdu 128,1 millions. Ceux investis sur les obligations de la zone euro ont connu des rachats nets de 90,13 millions, soit le double environ des sorties sur les obligations convertibles européennes (-48,97 millions). Quant aux fonds de cette nature à l'international, ils ont légèrement collecté (11 millions). L'effet marché cependant est dans les trois cas positif (+1,76 % ; +1,78 % et +1,67 % respectivement).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant