Dette : la Grèce profite de l'annonce d'un accord et voit son taux chuter

le
0
Premier ministre grec Alexis Tsipras (©THIERRY CHARLIER / AFP)
Premier ministre grec Alexis Tsipras (©THIERRY CHARLIER / AFP)

Le taux à 10 ans de la Grèce reculait fortement lundi sur le marché obligataire en zone euro, profitant de l'annonce d'un accord entre la zone euro et la Grèce pour négocier un troisième plan d'aide.

Après dix-sept heures de négociations ardues, les dirigeants de la zone euro ont conclu lundi matin un accord "unanime" pour négocier un troisième plan d'aide à la Grèce et éviter in extremis une sortie du pays de l'union monétaire.

Peu après 10H30, le taux à 10 ans du pays refluait à 11,923% contre 13,583% vendredi sur le marché secondaire où s'échange la dette déjà émise.

Sur le marché obligataire, les taux d'emprunt évoluent en sens inverse de la demande et des prix.

De leur côté, les taux d'emprunt de l'Espagne et de l'Italie remontaient après avoir reculé dans les premiers échanges pour atteindre respectivement 2,151% contre 2,129% et 2,145% contre 2,134%, tandis que les taux allemands et français suivaient la même tendance à 0,913% contre 0,898% et 1,296% contre 1,283%.

S'il y a un accord sur la Grèce, c'est peut-être bon pour les pays périphériques mais il n'y pas de raison que cela pèse sensiblement sur le Bund, l'emprunt d'Etat allemand à 10 ans, observe Patrick Jacq, un stratégiste obligataire de BNP Paribas.

On ne peut pas dire que la perception de la sortie de la Grèce était considérée comme un danger immédiat pour la zone euro, note pour sa part Ronan

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant