CPR AM fixe l'international comme un des axes de développement majeurs en 2016

le
0

(NEWSManagers.com) -

" Nous avons annoncé ce que nous allions faire il y six ans mais il faut bien admettre que nous constatons une accélération des événements " . Les propos de Jean-Eric Mercier, directeur général de CPR AM interrogé par Newsmanagers, ne cherchent pas à dissimuler une évidente satisfaction sur l'évolution de sa société de gestion. Il est vrai que 2015 est qualifiée d'année record pour cette dernière qui a vu son encours bondir à 37,6 milliards d'euros, contre 28 milliards un an plus tôt. Certes, 2 milliards d'euros correspondent à l'apport de la gestion thématique qu' Amundi, sa maison mère, lui a confiée fin 2015. Cependant, la progression s'explique surtout par une collecte nette de plus de 4,8 milliards d'euros, jamais égalée jusque-là. Dans le détail, les souscriptions nettes se sont réparties sur le monétaire pour 1,8 milliard, les diversifiés pour 1,6 milliard, les actions pour 930 millions et les taux pour 460 millions.

En matière de clientèle, la société de gestion maintient l'équilibre : près de 55% de la collecte a été réalisée auprès de ses grands clients institutionnels et entreprises. Toutefois, les souscriptions ont aussi continué à progresser auprès de la distribution et des conseillers en gestion de patrimoine. Cet ensemble représente aujourd'hui près de 30% des actifs sous gestion –contre 10 % en 2009. Pour son activité dédiée aux conseillers en gestion de patrimoine avec " Le Comptoir " , la collecte nette a atteint plus de 511 millions d'euros - contre 290 millions d'euros en 2014. Et pour 60 %, les souscriptions ont porté sur des produits financiers - de CPR AM ou d' Amundi – le solde ayant été affecté à des produits immobiliers.

Avec un autre prisme, le poids de l'international représente désormais 10% de la collecte globale, en progression de 30% par rapport à 2014. A ce titre, le succès nourrissant l'ambition, la société de gestion entend pousser ses pions en 2016 et poursuivre son développement hors des frontières de l'Hexagone. Jean-Eric Mercier a confirmé qu'il s'agissait d'un des axes majeurs de CPR AM. " En 2015, les actifs sous gestion issus de l'international ont représenté deux milliards d'euros et nos ventes nettes se sont élevées à 490 millions d'euros " . A moyen terme, le responsable vise haut et table sur une part des souscriptions nettes issue de l'étranger à 50 % de l'ensemble. Pour cela, la société de gestion a d'ores et déjà tissé sa toile. Elle est présente dans une dizaine de pays après avoir renforcé sa présence en Europe occidentale et sur la zone Asie-Pacifique avec l'appui d' Amundi. Et ce n'est pas tout. " Nous sommes en train de lancer un fonds Global Silver Age en Corée pour la joint-venture NH-CA " , a confirmé Jean-Eric Mercier, en précisant que la campagne de promotion démarrait cette semaine.

A l'international, la société de gestion utilisera tous les leviers à sa disposition. Outre sa stratégie à succès " Silver Age " , dont la commercialisation a été étendue depuis un an à la zone Asie-Pacifique (Hong-Kong, Taïwan, Thaïlande, Singapour...) et dont l'encours sous gestion s'élève à plus de 1,57 milliard d'euros après une collecte nette globale en 2015 de 810 millions d'euros, CPR AM s'appuiera sur ses expertises phares - en allocation d'actifs, en Fixed Income avec les Credixx et en actions thématiques. A ce propos, Jean-Eric Mercier a confirmé que ses équipes de recherche continuaient à identifier de nouveaux thèmes, et que l'un d'entre eux verra le jour en cours d'année. Le fonds en question viendra rejoindre une gamme qui, en 2015 s'est étoffé de trois OPCVM supplémentaires, " élaborés à partir de demandes de la part de nos clients" , a tenu à rappeler son responsable. Le premier, CPR GEAR Emergents, a ainsi pour vocation de permettre de réinvestir sur les marchés émergents. Le second, CPR Europe Low Carbon, doit contribuer à la prise en compte du réchauffement climatique, et à son coût direct ainsi que son risque financier. Enfin, le troisième, CPR Credixx Active US High Yield permet d'accéder au marché du haut rendement américain en tenant compte par ailleurs des problèmes de liquidité pour les investisseurs.

Pour 2016, au rang des innovations, après avoir constaté un changement de paradigme dans la gestion obligataire, la société de gestion travaille sur une réponse appropriée, qui pourrait conduire à la mise en place d'une " gestion obligataire 2.0 " concoctée par les équipes de recherche et de gestion de la société. En outre, CPR AM compte développer fortement son offre de solutions d'investissement adaptée à la contrainte réglementaire " Solvabilité 2 " . Enfin, l'épargne retraite est également au menu de la société de gestion...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant