1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 17 janvier : le CAC 40 sauve la semaine avec une hausse de 1,02%

Boursorama17/01/2020 à 18:15

Ah ! Ca c'est une hausse ! Après avoir mégoté pendant presque toute la semaine, le CAC 40 s'est enfin réveillé aujourd'hui et termine à +1,02% vers les 6.101 points, un nouveau plus-haut depuis douze ans. Sur cinq séances, il progresse d'ailleurs à peine plus, +1,05%.

Les investisseurs ont par ailleurs été plutôt agréablement surpris par la hausse de 5,7% de la production industrielle en Chine en décembre. C'est sa meilleure performance depuis mars et un signe encourageant pour l'économie de l'empire du Milieu.

Aux Etats-Unis pour une fois, c'est plus indécis côté boursier malgré avec des résultats trimestriels bien accueillis dont ceux du géant des services pétroliers Schlumberger. Dow Jones et Nasdaq sont presque à l'équilibre vers 17h45.

Valeurs en vue

En hausse

Sur le SBF 120, séance électrique pour EDF. Le groupe d'énergie profite des annonces du gouvernement visant à restructurer et à soutenir la filière nucléaire. Ce dernier veut garantir la couverture des coûts du groupe d'énergie tout en préservant les consommateurs de hausses de prix trop importantes.

Derrière on retrouve Nexans. Le fabricant de cables est tiré par Société Générale qui a relevé sa recommandation  de "conserver" à "acheter" et son objectif de cours de 38 à 50 euros.

Ca vole bien aussi pour Dassault Aviation et Airbus.

En baisse

Malgré cette belle séance de hausse, il y a quand même eu quelques beaux gadins aujourd'hui à Paris. Fnac Darty a cédé 7,25% après un profit warning. L'activité a été affectée à hauteur d'environ 70 millions d'euros en décembre à cause des mouvement sociaux en France. Conséquence, le résultat opérationnel 2019 ressortirait à 293 millions d'euros, soit une marge de 4% quand Les analystes attendaient entre 310 et 320 millions. De même, le plan lancé fin 2017 par le directeur général Enrique Martinez visait une marge opérationnelle de 4,5 à 5% à moyen terme.

Même cause même sanction pour Casino. A cause des grèves, le distributeur s'attend désormais à une croissance du résultat opérationnel courant des activités de distribution de 5% au titre de 2019, contre... 10% auparavant.

Virbac aussi n'a pas le moral. Hier, le groupe a pourtant dévoilé des ventes de 938 millions d'euros en 2019, en croissance de 6,6% à taux de change constants. Mais il a été dégradé par Oddo BHF passé d'"achat" à "neutre" sur le titre estimant que le potentiel était désormais limité par rapport à son objectif de cours d'ailleurs abaissé de 245 à 240 euros.

Sur le CAC 40, Publicis signe une 3e séance dans le rouge et les valeurs de l'auto sont toujours à la peine.

LG (redaction@boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer