Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Le debrief Bourse du 16 mars : le CAC 40 garde toujours le cap des 6000 points

information fournie par Boursorama16/03/2021 à 18:45

La perspective d'une reprise de l'économie mondiale prend le dessus sur la suspension par précaution de l'utilisation du vaccin d'AstraZeneca dans plusieurs pays de l'Union Européenne dont la France et l'Allemagne.

Le CAC 40 efface les pertes de la veille et conforte les 6000 points.

Du côté des valeurs,

Le scénario de reprise engendre un phénomène de rotation sectorielle qui profite à la foncière commerciale Unibail-Rodamco-Westfield, première place du CAC 40 : +5,36%

A la hausse aussi, l'aéronautique. Safran progresse notamment de 2,58%.

Faurecia est aussi recherché, presque 3% de hausse après avoir accusé hier la plus forte baisse du CAC 40. La valeur est toutefois la seule du secteur à être en hausse. Renault et Michelin figurent en effet parmi les valeurs qui ont le plus reculé aujourd'hui.

De son côté Total recule dans le sillage de la baisse des cours du brut pénalisés par la hausse des stocks aux Etats-Unis.

EssilorLuxottica continue de perdre du terrain et affiche la plus forte baisse -1,79% malgré une note favorable d'Independent Research qui relève son objectif de cours à 142 euros contre 122 euros, avec une recommandation à « conserver".

Sur le SBF 120, Technip Energies continue d'être recherché, le titre a bondi de plus de 24% en une semaine.

Maisons du Monde figure parmi les plus fortes hausses. Le titre bénéficie de l'analyse de LCM, qui réitère sa recommandation d'achat sur le titre, avec un objectif de cours inchangé à 24,10 euros.

Iliad, la maison mère de Free, est de son côté dopé par la publication de ses résultats dont un chiffre d'affaires en hausse d'un peu plus de 10% en 2020.

En hausse également, Trigano, qui annonce être entré en négociation exclusive pour acquérir 70% du capital et des droits de vote de trois groupes de distributeurs de véhicules de loisirs, CLC, SLC et Loisiréo.

A l'inverse et dans le sillage de la baisse du pétrole, les valeurs pétrolières accusent le plus fort repli.

Enfin, on termine comme chaque jour par la Bourse de New York. Outre-Atlantique, à la veille de la réunion de la Fed qui ne devrait toutefois aboutir sur aucune décision de politique monétaire, les trois indices de la Bourse de New York évoluent en ordre dispersé.


Valeurs associées

Euronext Amsterdam 0.00%
Euronext Paris 0.00%
Euronext Paris +1.25%
Euronext Paris +3.72%
Euronext Paris +2.05%

Vidéos les + vues