1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le debrief Bourse du 14 janvier : la valse-hésitation se poursuit pour le CAC 40

Boursorama14/01/2020 à 18:06

Clairement, depuis trois jours, le CAC 40 ne sait plus trop dans quelle direction aller. On a eu -0,09% -0,02% et on termine aujourd'hui à +0,08% vers les 6041 points.Conséquence, ce sont surtout les changements de recommandation qui animent la séance.

Outre-Atlantique, les premiers résultats des banques sont tombés et c'est plutôt mieux qu'attendu pour JP Morgan Chase et Citigroup. On est a priori toujours sur les rails  pour la signature demain de l'accord commercial de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine mais connaissant le président américain on va rester aussi prudent que les indices américains avec un Dow Jones en hausse de 0,3% et un Nasdaq en repli de 0,15% à 17h45. 

Valeurs en vue

En hausse

Imerys a pris les commandes du SBF 120. Le spécialiste de la valorisation des minéraux profite notamment d'un coup de pouce d'Oddo BHF passé de "neutre" à "achat" avec unn objectif de cours remonté de 37 à 60 euros. Même si, "les résultats resteront difficiles au cours des trois prochains trimestres, (...) la résolution des litiges talc aux Etats-Unis dans le courant du premier semestre devrait constituer une première étape importante symbolique dans le redressement boursier du titre".

Derrière on retrouve Casino, Suez et Maisons du monde

Sur le CAC 40, Capgemini mène la danse. La SSII a annoncé le relèvement de son offre sur Altran de 14 à 14,50 euros par action, un prix "ferme et définitif". De quoi peut-être lever les objections du fonds activiste Elliott qui jugeait le prix de 14 euros trop faible.

En baisse

TechnipFMC est lanterne rouge du SBF 120. Bernstein est passé de "performance de marché" à "sous performance" en vise 15,20 euros

Derrière, on retrouve Axa et Vivendi. Là, c'est HSBC qui abaisse sa recommandation d'"acheter" à "conserver", avec un objectif de cours inchangé à 28,50 euros, en évoquant un risque de déception lors de la publication des résultats 2019.

Et  un cran en dessous toujours sur le CAC 40, c'est Société Générale qui n'a plus faim de Danone. Le service recherche de la banque abaisse sa recommandation à "vendre" contre "acheter" et ramène son objectif de cours de 82 à 69 euros, mettant en avant des "foyers de déception" en matière de croissance organique.

LG (redaction @boursorama.fr)


Vidéos les + vues

Les Risques en Bourse

Fermer