Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Sicav et Fonds Communs de Placement (FCP): définition, mode d'emploi
Dernière mise à jour le : 17/03/2021

Les Sicav et les FCP sont des organismes de placement collectif crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Les Sicav et les FCP sont des organismes de placement collectif crédit photo : CREDIT_NON_AFFICHE

Les Sicav et les FCP sont des organismes de placement collectif. Ils permettent de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières (actions, obligations, billets de trésorerie, certificats de dépôt...) avec une mise de fonds et moyennant des coûts de gestion réduits. Ces placements sont conçus pour les particuliers désireux d'investir en Bourse et ne disposant pas de connaissances suffisantes pour acheter des titres en direct.

Sommaire:

  • Comment souscrire des Sicav et FCP
  • Les familles de Sicav et de FCP
  • Comment sont rémunérés les Sicav et les FCP

Comment souscrire des Sicav et FCP

Toute personne majeure peut souscrire des actions de Sicav (Sociétés d'investissement à capital variable) ou des parts de FCP (Fonds Communs de Placement), en passant par une banque ou un courtier en ligne. Il suffit de disposer d'un compte-titres dans un établissement financier, et de quelques dizaines ou centaines d'euros à placer. Le prix des actions ou des parts évolue en fonction de l'offre et de la demande. Il n'existe pas de plafond légal d'achat et de vente de Sicav et de FCP, mais chaque organisme peut plafonner contractuellement les investissements réalisés par un même investisseur.

Il est également possible d'investir dans ce type de placement via un contrat d'assurance-vie, un plan d'épargne salariale ou un plan d'épargne retraite. Certains titres de Sicav et de FCP investis majoritairement en actions peuvent aussi être acquis dans le cadre d'un Plan d'Épargne en Actions (PEA).

Sicav et FCP, quelle différence?

Les Sicav sont des sociétés anonymes qui gèrent un portefeuille de valeurs mobilières. Elles émettent des actions au fur et à mesure des demandes de souscription et, inversement, rachètent celles des investisseurs qui veulent sortir du fonds. L'acheteur d'actions de Sicav devient actionnaire de la société émettrice. Au contraire, les FCP sont de simples copropriétés de valeurs mobilières dépourvues de personnalité morale. L'investisseur est porteur de parts et non d'actions. Il n'est pas actionnaire, mais copropriétaire d'un portefeuille confié à une société de gestion agissant en son nom. Il est responsable des dettes de la copropriété, proportionnellement à son investissement et jusqu'à concurrence de l'actif du fonds.

Les familles de Sicav et de FCP

On distingue six grandes familles de Sicav et de FCP: les fonds actions, les fonds obligations et autres titres de créances, les fonds monétaires, les fonds diversifiés, les fonds alternatifs et les fonds à formule. Le choix entre ces catégories dépend de votre horizon de placement, des risques que vous êtes prêt à prendre et du rendement espéré.

Une Sicav ou un FCP peut être positionné sur un type de produit (actions, obligations...), une zone (Euro, Asie...), un domaine d'activité (valeurs technologiques, matières premières...), une taille d'entreprise (fortes capitalisations, petites capitalisations...). On distingue également les Sicav et les FCP selon leur mode de gestion, passive, active ou alternative.

La notice simplifiée remise à l'investisseur par la société ou le fonds précise toujours la catégorie à laquelle il appartient. Il est également conseillé de lire attentivement le Document d'information clé pour l'investisseur (Dici). Il doit indiquer le niveau de risque et de rendement du produit sur une échelle allant de 1 à 7, afficher les frais courants prélevés l'année précédente, ainsi que les frais d'entrée maximaux et les éventuels frais de sortie, et préciser si le capital est garanti ou non.

À noter

Il existe une large gamme de Sicav et de FCP: fonds à formule dont le rendement est indexé sur l'évolution des marchés financiers, fonds profilés qui permettent de choisir son niveau de risque et de déléguer la gestion de son épargne, fonds d'Investissement Socialement Responsable (ISR) qui intègrent des critères extra-financiers pour choisir les sociétés dans lesquelles ils investissent, fonds patrimoniaux qui investissent prudemment sur les marchés et bénéficient d'une gestion active.

Comment sont rémunérés les Sicav et les FCP

Les Sicav et les FCP génèrent deux types de ressources pour l'investisseur: des revenus, sous forme d'intérêts et de dividendes, et une éventuelle plus-value lors de la revente des titres. Les rendements sont très variables d'une Sicav et d'un FCP à l'autre, en fonction de la stratégie choisie, de la qualité du gestionnaire, de la composition du portefeuille et des mouvements des marchés financiers.

Les écarts de performance sont encore plus importants pour les FCP investis dans des sociétés non cotées, comme les Fonds Communs de Placement à Risques (FCPR), dans l'innovation (FCPI) ou de proximité (FIP). Mais si vous êtes fiscalement domicilié en France, vous bénéficiez d'une réduction d'impôt pour compenser les risques que vous acceptez de prendre, ce qui dope la performance de vos placements.

Les revenus générés par une Sicav ou un FCP peuvent être capitalisés ou distribués aux porteurs d'actions ou de parts. Dans le premier cas (fonds de capitalisation), ils ne sont pas taxés l'année de leur réalisation mais au moment de la revente des titres, en tant que plus-values, les revenus non distribués augmentant d'autant la valeur des titres. Les sommes distribuées (fonds de distribution), en revanche, constituent des revenus mobiliers taxables à partir de leur répartition entre les porteurs d'actions ou de parts.

La fiscalité des Sicav et des FCP

Les intérêts, dividendes et plus-values générés par les actions de Sicav et les parts de FCP sont soumis à un prélèvement forfaitaire unique de 30%, englobant l'impôt sur le revenu (au taux de 12,8%) et les prélèvements sociaux (au taux de 17,2%). Les revenus y sont soumis dès l'encaissement, les plus-values l'année suivante. Ce prélèvement forfaitaire s'applique sur le montant brut des revenus, et sur le montant net des plus-values. Toutefois, les contribuables qui y ont intérêt peuvent renoncer à l'impôt forfaitaire de 12,8% et opter pour l'application du barème progressif de l'impôt. Lorsqu'ils sont logés dans un contrat d'assurance-vie ou un PEA, les Sicav et FCP bénéficient de la fiscalité avantageuse attachée à ces "enveloppes fiscales".

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer