Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Les femmes doivent-elles s’intéresser aux crypto-monnaies?
Dernière mise à jour le : 09/02/2024

Les femmes sont peu présentes sur les crypto-monnaies comme le bitcoin ( crédit photo : Elnur/Shutterstock / Elnur )

Les femmes sont peu présentes sur les crypto-monnaies comme le bitcoin ( crédit photo : Elnur/Shutterstock / Elnur )

Les femmes sont peu présentes sur le marché des crypto-monnaies. Toutefois, leur implication augmente : 37% des propriétaires de crypto-monnaies en novembre 2022 étaient des femmes, contre 21% en 2021, selon Binance en 2023. La France s’est dotée en 2019 d’un cadre législatif susceptible de les y inciter.

Sommaire:

  • bitcoin et crypto-monnaies
  • Un cadre législatif pour les placements en crypto-monnaies
  • Prendre date dans un investissement d’avenir

Bitcoin et crypto-monnaies

Parmi les nouveaux instruments financiers apparus ces dernières années, figurent le bitcoin et plus généralement les crypto-actifs, aussi appelés «crypto-monnaies». Celles-ci peuvent être utilisées comme des monnaies de transaction et, compte tenu de la hausse de leur valeur sur une longue période, comme des instruments de placement.

Toutefois, ces actifs sont extrêmement volatils. Ainsi, après une hausse fulgurante jusqu’à fin 2017, le cours du bitcoin a fortement chuté en 2018 avant de se reprendre en 2019. Il a ensuite brutalement chuté en même temps que les autres actifs pendant la crise sanitaire, avant de connaître une forte hausse. En novembre 2021, le bitcoin atteignait un niveau record de 56.000 euros. Puis, en décembre 2022, il est descendu sous la barre symbolique des 15.000 euros, soit une perte de 70% de sa valeur en moins d’un an. De plus, certaines plateformes de transaction se relèvent être de l’escroquerie. Les risques pesant sur ces actifs éloignent les investisseurs les plus prudents et en particulier les femmes.

Un cadre législatif pour les placements en crypto-monnaies

Pour développer l’usage et les placements en crypto-monnaies, il faut pouvoir convaincre un public plus large et en particulier un public féminin. Le cadre législatif a été changé en 2018 à travers la loi Pacte. Les différents textes sur les crypto-monnaies ont été publiés fin 2019. Dans sa réforme, le législateur a souhaité se donner les moyens de faire le tri entre les acteurs. Ainsi, a été mis en place un régime spécifique encadrant ces prestataires de services sur actifs numériques (PSAN).

Dorénavant, un PSAN doit obligatoirement être enregistré auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) pour pouvoir proposer en France les services de conservation, d’achat, de vente, d’échange de crypto-monnaies et d’exploitation d’une plateforme de négociation de crypto-monnaies. À défaut, ces acteurs sont susceptibles de figurer sur les listes noires de l’AMF. Régulièrement, l’AMF alerte sur les nombreuses escroqueries en la matière et rappelle l’existence, sur son site, d’une liste blanche de PSAN à consulter avant d’investir.

Crypto-monnaies: des achats possibles en direct ou via des fonds

Grâce à ces agréments, les plateformes de transaction, mais aussi les acteurs stockant ces monnaies ou encore les fonds d’investissement sont soumis à des règles semblables à celles des autres intervenants sur des monnaies et dans des placements traditionnels.

Ces actifs peuvent être utilisés dans le cadre de fonds d’investissement aux côtés d’actifs traditionnels ou dans des fonds spécialisés dans les crypto-monnaies. Ces derniers permettent de s’exposer au potentiel de hausse sur le long terme de ces actifs.

Prendre date dans un investissement d’avenir

Ces évolutions législatives sont particulièrement importantes, car elles permettent aux personnes peu familiarisées à ce type d’instruments de s’y intéresser. En effet, il est possible d’investir de petites sommes dans des crypto-monnaies ou dans un fonds spécialisé. À court terme, ces placements sont très volatils. Sur le long terme, ils peuvent se révéler intéressants.

La législation permet aussi de mieux comprendre les enjeux liés au développement du numérique. Le bitcoin s’inscrit dans une des innovations majeures de ces dernières années, à savoir la blockchain (une nouvelle technique de stockage et de transport de l’information). Celle-ci tend à s’imposer dans de nombreux secteurs de la vie quotidienne, concernant le plus grand nombre.

Valeurs associées

NEXC -0.44%