1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le fonctionnement des warrants
Dernière mise à jour le : 24/10/2018

Zixp/Shutterstock / Zixp

Les warrants sont des produits financiers émis par des établissements bancaires. Ils permettant de profiter de la hausse ou de la baisse d'un actif sous-jacent. Leur prix évolue en fonction de leurs caractéristiques et du parcours de l'actif. En outre, les warrants offrent un effet de levier.

Les caractéristiques à connaître

Un warrant est un titre émis par un établissement bancaire. Il donne le droit à son détenteur d'acheter ou de vendre un actif à un certain prix jusqu'à une date déterminée lors de son émission. Un warrant Call représente une option d'achat. Il permet de profiter de la hausse d'un actif, appelé le sous-jacent ou le support (indices boursiers, actions, devises...). Un warrant Put représente une option de vente. Il permet de profiter de la baisse d'un sous-jacent.

La date d'échéance ou de maturité est la date à laquelle le warrant expire. Le prix d'exercice est le prix auquel le détenteur du warrant peut acheter ou vendre le sous-jacent. La parité est le nombre de warrants nécessaires pour exercer l'achat ou la vente d'une unité du sous-jacent.

L'émetteur est chargé d'assurer la liquidité du warrant. Ainsi, il détermine en continu le prix théorique du warrant en fonction de celui du sous-jacent et se positionne à l'achat et à la vente en tant que «market maker». La différence entre les cours d'achat et de vente proposés par l'émetteur représente la fourchette de cotation.

Exemple

Un warrant Call porte sur une action. Il a un prix d'exercice de 10 € et une date de maturité fixée au 30 juin 2019. La parité est de 100 warrants pour une action. La fourchette de cotation est la suivante: achat à 0,50 € et vente à 0,52 €. Si vous souhaitez acheter 1.000 warrants, vous payez 520 € (1.000 x 0,52). Ainsi, vous avez le droit d'acheter 10 actions (1.000 / 100) à 10 € avant le 30 juin 2019.

A noter

Un warrant s'échange comme une action. Il possède un code Isin et peut être négocié tout au long d'une séance de Bourse.

La valeur intrinsèque et la valeur temps

Le prix d'un warrant est composé de deux parties: la valeur intrinsèque et la valeur temps.

La valeur intrinsèque est le gain résultant d'un exercice immédiat du warrant. Pour un Call, c'est la différence entre le cours du support et le prix d'exercice. Pour un Put, c'est la différence entre le prix d'exercice et le cours du support. La valeur intrinsèque peut être nulle.

Exemple

Un warrant Call permet d'acheter une action à 5 €. Sa parité est de 1 warrant pour 1 action. Si l'action cote 4 €, la valeur intrinsèque du warrant est de 1 €.

La durée de vie d'un warrant et la probabilité de variation du cours du sous-jacent ne sont pas pris en compte dans la valeur intrinsèque du warrant. Ces éléments forment la valeur temps. Cette dernière peut être rapidement calculée en soustrayant la valeur intrinsèque du cours du warrant.

Exemple

Un warrant Put permet de vendre une action à 10 €. Il cote 0,20 €. Sa parité est de 1 warrant pour 1 action. Si l'action cote 12 €, sa valeur intrinsèque est nulle. Sa valeur temps est de 0,20 €.

A savoir

Plus un warrant se rapproche de sa date d'échéance, plus sa valeur temps tend vers zéro. Le prix du warrant devient égal à sa valeur intrinsèque, si elle positive. Dans le cas contraire, le prix du warrant tend vers zéro. 

Effet de levier et perte limitée au prix du warrant

Les warrants offrent un effet de levier. Ainsi, ils permettent d'amplifier la variation du sous-jacent. Le Call offre un effet de levier à la hausse, le Put à la baisse. A tout instant, l'élasticité, un indicateur fourni par l'émetteur, permet de mesurer le pourcentage de variation du warrant pour une variation de 1 % du sous-jacent. Elle est positive pour un Call et négative pour un Put. L'élasticité n'est pas fixe: elle évolue continuellement.

Exemple

L'élasticité d'un Call est de 10 %. Lorsque le sous-jacent grimpe de 1 %, le prix du warrant monte de 10 %.

Grâce à l'effet de levier, le potentiel de gain d'un warrant peut être très élevé. Dans le même temps, la perte maximale est limitée au prix du warrant.

Les warrants sont négociables en Bourse comme des actions. En revanche, ils sont beaucoup plus volatils car ils amplifient les variations de leur sous-jacent.

Calculez votre épargne sur un CSL

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer