Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L’Allocation pour Adultes Handicapés: les règles de base
Dernière mise à jour le : 13/06/2022

Pour percevoir l’AAH, le taux de handicap doit être au minimum de 50%. crédit photo : VGstockstudio/Shutterstock / VGstockstudio

Pour percevoir l’AAH, le taux de handicap doit être au minimum de 50%. crédit photo : VGstockstudio/Shutterstock / VGstockstudio

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est versée aux personnes en situation de handicap dans le but de leur assurer un revenu minimum. Elle est versée sous certaines conditions : taux de handicap, ressources, âge et lieux de résidence. Son montant varie en fonction de certains de ces éléments pour un maximum de 919,86€ par mois.

Sommaire:

  • Qui a droit à l’AAH?
  • Abattement sur les revenus du conjoint
  • Comment demander l’AAH?
  • Le montant de l’AAH
  • L’AAH peut être cumulée avec d’autres aides

Qui a droit à l’AAH?

Pour percevoir l’AAH, vous devez:

Nombre d’enfants à charge Vous vivez seul Vous vivez en couple
0 11 038,32 € 19 979,36 €
1 16 557,48 € 25 498,52 €
2 22 076,64 € 31 017,68 €
3 27 595,80 € 36 536,84 €
4 33 114,96 € 42 056 €

A savoir

Si vous avez moins de 20 ans, votre famille peut percevoir l’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé (AEEH), sous certaines conditions, autres que financières.

Abattement sur les revenus du conjoint

Le Parlement n’a pas validé le projet de loi visant à la désolidarisation des ressources et donc de ne plus prendre en compte les revenus du conjoint pour le calcul de l’AAH. Toutefois, depuis le 1er janvier 2022, il est prévu la création d’un abattement forfaitaire sur les revenus des personnes vivant en couple. Il est de 5 000 euros sur les revenus du conjoint non bénéficiaire de l’AAH, majoré de 1 400 euros par enfant.

Comment demander l’AAH?

En premier lieu, vous devez remplir un formulaire spécifique et l’adresser à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) dont vous dépendez . Par la suite, la MDPH va évaluer votre demande. Si elle estime, au regard de votre handicap et de votre situation, que vous pouvez percevoir l’AAH, elle transmet votre dossier dans les quatre mois à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou à la Mutualité Sociale Agricole (MSA) si vous relevez du régime agricole qui effectue son paiement. En l’absence de réponse sous quatre mois, votre demande est considérée comme ayant été rejetée.

Le montant de l’AAH

Le montant de l’AAH dépend de votre situation. Il en existe de quatre sortes:

  • Vous n’avez aucune ressource.
  • Vous touchez une pension ou une rente (invalidité, retraite, accident du travail).
  • Vous travaillez.
  • Vous êtes hospitalisé, incarcéré ou hébergé en Maison d’Accueil Spécialisée (MAS).

Le montant maximum de l’AAH de 919,86 € par mois.

L’AAH peut être cumulée avec d’autres aides

Si vous touchez l’AAH, vous pouvez également, sous conditions, percevoir la majoration pour la vie autonome. Depuis décembre 2019, le complément de ressource a été supprimé. Vous pouvez encore en bénéficiez pendant 10 ans maximum si vous le perceviez avant cette date.

Vous pouvez également recevoir l’AAH si vous touchez le Revenu de Solidarité Active (RSA) , sous conditions. Dans ce cas toutefois, le montant du RSA est déduit de celui de l’AAH.

De même si vous êtes bénéficiaire de l’AAH, vous pouvez percevoir la prime d’activité (sous certaines conditions).

Le cumul avec une pension d’invalidité et une rente liée à un accident du travail est également possible, dans certains cas et pour un montant limité (le montant de l’avantage perçu est déduit de celui de l’AAH).

Pour percevoir l’AAH, vous devez respecter des contraintes d’âge, de domiciliation et de ressources. Votre taux de handicap doit être au minimum de 50 %. La demande d’AAH s’effectue auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) dont vous dépendez. Son maximum est de 919,26€ par mois.

Annonces immobilières